Droit d’accès aux sentiers : Mais où va mon argent?

Droit d’accès aux sentiers : Mais où va mon argent?

Droit d’accès aux sentiers : Mais où va mon argent?

Chers motoneigistes,

L’hiver passé, par une merveilleuse journée de motoneige en compagnie de ma blonde, nous dévalions les magnifiques sentiers tout en admirant les paysages qui s’étalaient devant nous. Vous savez le genre de journée où les sentiers sont damés à la perfection, où le moteur de votre vieille motoneige 2004 semble aussi puissant qu’un 850 E-TEC et que votre blonde vous déclare que c’est la plus belle journée de sa vie. Bon, faudrait pas exagérer quand même. 

Plus tard dans la journée, nous sommes arrêtés souper dans un sympathique restaurant. Tout en parlant de tout et de rien avec Sophie (ma blonde), j’ai, sans trop le vouloir, entendu une partie de la conversation à la table voisine. Quatre personnes semblaient discuter de motoneige, plus particulièrement des droits d’accès aux sentiers. J’étais curieux de savoir plus précisément ce qu’ils disaient. Donc, j’ai tendu un peu plus l’oreille. Puis tout à coup, une phrase a capté mon attention. 

« Mais veux-tu ben me dire où va mon argent? »

J’ai déduit que les quatre motoneigistes se questionnaient afin de savoir à quoi servait l’argent payé pour faire l’acquisition de nos droits d’accès aux sentiers. Effectivement, l’interrogation de mes voisins de table était très pertinente. Étant curieux de nature, en arrivant à la maison, je me suis mis à fouiner sur le site de la FCMQ (Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec) afin de trouver la réponse à cette fameuse question. 

Aujourd’hui, je suis maintenant collaborateur pour l’équipe de Motoneiges.ca et j’ai décidé de vous faire part des résultats de mes recherches de l’an passé, mais en me basant sur les montants demandés pour les droits d’accès de cette année (2018). Eh bien, chers motoneigistes, voici comment est réparti le 315 $ que vous payez, si vous prenez votre « passe » de sentier avant le 9 décembre (prévente).

Essai court terme : Polaris 650 INDY XCR 128 2022 - Analyse pré-randonnée

162,30 $ retournent dans les coffres des clubs de motoneiges. Avec cet argent, ils entretiennent les sentiers, s’assurent que la signalisation soit adéquate, organisent différentes activités pour les membres de leur club et mettent tout en œuvre pour vous offrir de merveilleuses journées de motoneige.

56 $ vont directement à la FCMQ. Ce montant d’argent permet d’effectuer diverses tâches comme :

  • La mise sur pied d’un fond pour l’amélioration des sentiers et le renouvellement du matériel d’entretien des sentiers
  • La représentation de l’ensemble des motoneigistes auprès des instances gouvernementales et policières, notamment en ce qui concerne la pratique sécuritaire de la motoneige
  • Le développement d’applications comme « iMotoneige »
  • La mise en œuvre du programme « Écosentier » (reconnaissance environnementale des sentiers de motoneige)
  • La mise sur pied du système de vente des droits d’accès en ligne (nouveau cette année)
  • Etc.

42,60 $ sont utilisés pour le paiement de l’assurance responsabilité civile de 1 million $ du motoneigiste. 

* Notez qu’il est possible de se procurer un droit d’accès sans assurance responsabilité (voir site de la FCMQ pour plus de détails).

21,40 $ servent au paiement de l’assurance responsabilité civile de 2 millions $ du club de motoneiges que vous avez choisi lors du paiement de vos droits d’accès.

32,70 $ sont utilisés pour payer les taxes fédérales et provinciales.

Maintenant, si un jour vous entendez quelqu’un se questionner à propos de ses droits d’accès aux sentiers, vous aurez la réponse à la question. 

Au plaisir de se croiser dans les sentiers!

Les Motoneiges Géro