En motoneige, pas de risques à prendre, soyez prévoyants!

Liste des hôteliers

Avec l’arrivée du redoux anticipé au cours des prochains jours et l’éventuelle augmentation du nombre de motoneiges en circulation durant la période des fêtes, la Police provinciale rappelle aux motoneigistes l’importance de bien planifier leurs itinéraires. Les dernières tempêtes ont laissé une couche de neige qui agit comme un isolant sur la glace mince; ainsi, les rivières et les lacs peuvent sembler sécuritaires, mais ils ne le sont pas.

"Les conditions de glace peuvent changer rapidement d’un jour à l’autre à la suite d’un redoux. Nous conseillons fortement aux motoneigistes de s’informer de l’état des sentiers. Dans le doute, abstenez-vous de circuler sur les plans d’eau, avertit le surintendant en chef Bill Grodzinski, commandant de la Division de la sécurité routière et des programmes de motoneige de la province.

Déjà cet hiver, dans l’Est de l’Ontario, la Police provinciale a dû enquêter sur un accident de motoneige mortel lors duquel la mince couche de glace recouvrant le lac que tentaient de traverser trois personnes a cédé sous leur poids. L’une d’elles n’a malheureusement pas réussi à s’extirper des eaux glacées.

Pour s’assurer qu’une randonnée en motoneige se termine bien, il faut tout d’abord la planifier soigneusement. Mentionnez à d’autres personnes où vous allez et quand vous comptez être de retour. Procurez-vous des cartes de sentiers et renseignez-vous au sujet des sentiers dans la région où vous comptez vous rendre. On peut obtenir de l’information sur les conditions des sentiers auprès de l’Ontario Federation of Snowmobile Clubs (OFSC) à l’adresse www.ofsc.on.ca.

L’OFSC a émis une "alerte jaune" s’appliquant aux conditions de motoneige actuelles dans la province. Cette alerte indique qu’il faut faire preuve de patience et être très prudent lorsqu’on circule sur des marécages et des voies navigables, parce que le poids et l’effet isolant de la lourde couche de neige risquent d’entraîner la formation de neige fondante; ainsi, la glace qui présentait un danger avant la tempête peut être affaiblie par la couche de neige supplémentaire."    La Police provinciale de l’Ontario rappelle à tous les motoneigistes qu’alcool et motoneige ne font pas bon ménage et de faire preuve de prudence sur les sentiers pendant les fêtes.

Action concertée entre les clubs de motoneigistes et les unions de producteurs agricoles (UPA)
Auberge du Draveur - Motoneige