Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

Avec la généreuse collaboration de RPM Rive-Sud, nous avons pu mettre à l’essai la toute nouvelle Polaris Titan XC 2018. Motoneige offrant des aptitudes dans toutes sortes de conditions, elle s’est révélée être une machine polyvalente et très compétente à plusieurs tâches. Je vous invite à découvrir la Polaris Titan XC 2018 qui saura vous charmer vous aussi!

Motoneige Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

Polaris utilise le terme de « extreme crossover » (hybride extrême) pour décrire la Titan. Cette appellation lui va à merveille puisqu’elle offre l’avantage d’avoir de très bonnes aptitudes autant pour travailler que pour une journée en sentier. D’accord… On a déjà vu ça de la part de la compétition. Cependant, ce qui impressionne, c’est qu’elle est aussi très agile en hors-piste, voire même excellente!

Motoneige Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

Ma première rencontre avec la Titan XC lors du SnowShoot.

À l’occasion du Snow Shoot au printemps dernier, j’ai eu l’occasion de me familiariser avec la Titan. Laissez-moi vous dire que j’ai adoré ces quelques instants à son guidon et que j’avais déjà hâte de la rouler davantage. Quand on m’a proposé de la tester à nouveau, j’ai sauté sur l’opportunité et je suis maintenant encore plus convaincu que c’est une motoneige d’exception qui permet un large créneau d’utilisations distinctes.

Motoneige Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

La Polaris Titan propose une solide motorisation qui prend toute la place sous les panneaux.

Sous le capot, on retrouve le moteur 2 temps 800cc Cleanfire H.O. qui a été revu pour l’occasion avec un meilleur système de refroidissement. Pour s’adapter aux visions utilitaires, le fabricant a aussi développé une toute nouvelle transmission qui propose 2 ratios (Hi/Lo), une position neutre et une marche arrière dans le but d’exploiter pleinement tout le potentiel de la machine. Avec une telle mécanique, pas étonnant que sa capacité de remorquage soit de 1200lbs. D’ailleurs, on a pu mettre à l’épreuve la Titan puisqu’il nous a fallu tracter une motoneige en panne d’essence sur plusieurs kilomètres. Le tout s’est effectué très aisément.

Essai des gants Freeride de 509

Motoneige Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

La chenille offre beaucoup de mordant et il est facile de faire « flotter » la Titan sur la neige.

Afin de terminer en beauté la motorisation, une immense chenille de 155 po x 20 po de large vient compléter l’offre. Il est également à noter que cette dernière est articulée ainsi que verrouillable afin d’offrir plus de confort (en position déverrouillée) et de reculer sans avoir peur de s’enfoncer dans la neige. Autre aspect qui la distingue, on ne ressent pas les 20 po de la chenille lorsqu’on roule en sentier ou lorsqu’on joue dans la poudreuse. Les seuls moments où l’on perçoit une différence, c’est avec le gain au niveau de la traction.  

Motoneige Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

La suspension FOX QS3 permet d’ajuster rapidement sa conduite à l’aide du cliquet à 3 positions.

Le modèle XC vient de série avec les excellentes suspensions FOX QS3 offrant un ajustement éclair à l’aide d’un cliquet à 3 positions. Pour avoir un maximum de confort, la position n° 1 est préférable. Les suspensions peuvent aussi devenir très rigides avec la position n° 3 afin d’obtenir une conduite sportive. La position n° 2 quant à elle, est un joyeux compromis pour se situer dans un équilibre confort-performance. Ainsi, vous serez en mesure de trouver facilement votre idéal afin de vous adapter aux conditions de neige que vous pourrez rencontrer.

L’utilisation du châssis AXYS doit également être mentionné, car il amène un équilibre général, une rigidité et une position de conduite parfaite!

Avec tous ces éléments de qualité judicieusement intégrés ensemble, on obtient une conduite orientée vers une expérience de pilotage optimale. L’ergonomie est bien conçue et elle met rapidement le conducteur à son aise. On se sent donc en mesure de tout faire à son bord, que ce soit d’aller en sentier, jouer dans la poudreuse ou tout simplement pour travailler. J’ai adoré ces journées passées en compagnie de la Polaris Titan XC 2018. La conduite intuitive, la polyvalence et les différentes composantes offrent au pilote tout ce qu’il faut pour le séduire.

Polaris INDY XCR 650 128 2022: Bilan d'essai court terme

Motoneige Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

Le siège passager a été très aimé de l’accompagnatrice

De plus, le modèle à l’essai venait avec un équipement supplémentaire du catalogue Polaris : un siège passager qui m’a permis d’amener une passagère sur plusieurs centaines de kilomètres. Cette assise offre un excellent confort avec un bon rembourrage et de bonnes dimensions pour rouler très longtemps sans avoir besoin d’arrêter. En prime, il y a des poignées chauffantes ainsi qu’une assise chauffante, elle aussi. C’était très apprécié d’avoir cet accessoire lors de l’essai pour la passagère.

Motoneige Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

Un homme heureux de l’essai avec la Titan XC

Une fois de plus, la Polaris Titan m’a beaucoup impressionnée et j’ai hâte de pouvoir la mettre à l’essai à nouveau pour voir ce qu’elle a dans le ventre dans d’autres aventures… À suivre!

En mon nom personnel et au nom de l’équipe de Motoneiges.ca, nous tenons à remercier RPM Rive-Sud qui a rendu possible cet essai court terme. Nous vous invitons à visiter ce concessionnaire situé à Lévis qui offre les gammes de motoneiges Polaris ainsi qu’Arctic Cat et Yamaha.

Motoneige Essai court terme : Polaris Titan XC 2018

 

Auberge du Draveur - Motoneige