Essai court terme – Yamaha FX Nytro XTX 2011

Liste des hôteliers
C’est avec une Yamaha FX Nytro XTX que nous prenons les sentiers aujourd’hui. Catégorisée comme une machine tout terrain par le manufacturier, celle-ci a des prétentions de bien faire dans toutes les conditions. Après avoir passé une journée en sa compagnie, nous sommes en mesure de confirmer les prétentions de M. Yamaha !
 
Yamaha FX Nytro XTX 2011

L’exemplaire qui est mis à notre disposition aujourd’hui montre quelques améliorations. Des lisses améliorées ont été ajoutées aux skis, et la chenille à été cramponnée de façon raisonnable. Une prise pour visière électrique est présente du côté gauche du guidon, on peut en questionner le côté pratique. De plus, le service PuissanceRPM de RPM Rive Sud a fait sa magie sur l’embrayage. L’entraînement et la poulie entraînée sont ainsi ajustés pour peaufiner le point de prise de l’embrayage et optimiser ainsi le transfert de puissance et la maniabilité de la motoneige. Finalement, le silencieux en est un optionnel du manufacturier qui améliore encore plus la livrée de puissance tout en maintenant un niveau sonore très acceptable, un peu grondant à bas régime mais tout à fait civilisé à plus hauts régimes. Le pare-brise est un peu plus haut que celui d’origine.
 
Yamaha FX Nytro XTX 2011

Le moteur est plein d’enthousiasme. Fort en couple et généreux en puissance à plus hauts régimes il est un modèle de souplesse. Les accélérations sont à la hauteur de n’importe quelle machine sport et les reprises sont à l’avenant. 

La FX Nytro XTX est soutenue par des suspensions de haute qualité qui présentent une plage d’ajustements permettant de raffiner le comportement de la machine selon les préférences du pilote. Le pare-brise est très bien dimensionné si on tient compte de l’ergonomie particulière de cette motoneige et même les mains sont à l’abri du vent. Les repose-pieds sont parfaitement positionnés et permettent à la fois d’être assis confortablement mais aussi d’être en position de contrôle passablement agressif au besoin.
 
Yamaha FX Nytro XTX 2011

Ce qui frappe le plus, c’est la première fois qu’on prend place à bord. Le siège est étonnamment étroit bien que très confortable. En fait, toute la machine est plutôt étroite. Le guidon semble trop haut initialement … mais après 5 minutes, on comprend que cette position complète parfaitement les autres caractéristiques de l’ergonomie. En fait, le guidon est carrément par-dessus le compartiment moteur. La position de conduite est vraiment très droite, presque avancée, avec comme conséquence que l’équilibre de cette motoneige est pratiquement parfait, avec une répartition du poids qui permet aux skis de faire une travail directionnel remarquable tout en assurant à la chenille une prise impeccable.
 
Yamaha FX Nytro XTX 2011

Le réservoir d’essence ne fait que 28 litres, ce qui explique que nous ayons un réservoir additionnel dans le sac attaché l’arrière du marche pied, juste au cas où. Le tableau de bord est limité mais bien conçu et il présente un odomètre digital, le niveau d’essence et un compteur journalier. On y trouve aussi l’indicateur de l’intensité des poignées et du pouce chauffant.
 
Yamaha FX Nytro XTX 2011
 
Petite critique ici, il n’y a qu’un seul bouton de commande pour les équipements chauffants et celui-ci sert autant pour le pouce que pour les poignées. Une première pression permet le choix entre l’ajustement du pouce ou des poignées. Les pressions subséquentes ne font monter l’échelle que vers le haut et lorsqu’elle atteint l’extrémité, elle revient à la base. En d’autres mots, pour diminuer l’intensité, il faut d’abord une pression pour choisir entre le pouce ou les poignées, puis une série de pressions pour aller au bout de l’échelle, puis une autre série pour revenir à l’intensité désirée. À l’usage, ce n’est pas génial.
 
Yamaha FX Nytro XTX 2011

Comme c’est le cas avec toutes les motoneiges Yamaha, la finition est irréprochable. Dans le cas de la FX Nytro XTX que nous essayons aujourd’hui, l’esthétique est peut-être discutable pour certains puisqu’elle est pratiquement futuriste, mais il est certain qu’elle ne passe pas inaperçue. Nous croyons que c’est réussi.

En sentier, le comportement de la FX Nytro est impressionnant. La direction est précise, tellement qu’il faut quelques minutes pour s’y habituer. La suspension avant, dont nous n’avons pas travaillé les ajustements, nous a permis d’apprécier cette motoneige malgré les conditions changeantes tout au long de la journée sur fond dur autant que dans la neige plus molle. Dans le plat comme dans les bosses, la train avant est resté en plein contrôle et confortable en plus. Même chose pour l’arrière où la chenille de 144 pouces est montée sur des glissières présentant un angle inhabituel. Sur le dur, on roule comme avec une chenille plus courte, alors que dans le mou on bénéficie de toute la longueur. Très efficace. Et très agréable.
 
Yamaha FX Nytro XTX 2011

Aujourd’hui nous avons parcouru exactement 150 km, et nous avons consommé 21,3 litres de carburant pour une consommation de 14,2 litres aux 100 kilomètres.

 
No Critère d’évaluation Jacques Alain
1 Maniabilité et position de conduite 3 / 5 4 / 5
2 Confort et suspension 4 / 5 4 / 5
3 Accès aux commandes 4 / 5 4 / 5
4 Puissance du moteur 4 / 5 4 / 5
5 Bruit et vibrations du moteur 4 / 5 4 / 5
6 Roulement de la chenille 4 / 5 4 / 5
7 Traction de la chenille 3 / 5 3 / 5
8 Finition du véhicule 4,5 / 5 4,5 / 5
9 Odeur et émanations 5 / 5 5 / 5
10 Consommation d’essence 4 / 5 4,5 / 5
11 Position du passager N/A N/A
12 Confort du passage N/A N/A
  Total ( sur 50) 39,5 41
 
 
Les motoneiges que nous essayons aujourd’hui nous sont rendues disponibles grâce à l’excellente collaboration de RPM Rive Sud

RPM RIVE-SUD
226 Chemin des Iles
Lévis, Québec
 
Nous profitons de cet essai pour souligner la collaboration appréciée de Kimpex. En effet, nos pilotes d’essais sont équipés des vêtements et accessoires Kimpex. On les porte pour vrai et on les apprécie !


Auberge du Draveur - Motoneige