Essai de la RS-Vector 2005 ( Présentation )

Liste des hôteliers

Le 6 décembre
dernier, le Portail motoneiges.ca annonçait fièrement le partenariat
avec le fabricant de motoneige Yamaha. L’équipe du Portail a ainsi débuté
les tests de la toute nouvelle RS-Vector 2005. Le présent article nous
présentera les caractéristiques générales de cette
surprenante motoneige. Les articles qui suivront s’attarderont sur la suspension,
la conduite, le moteur et sur l’expérience de conduite.

Et
voici la RS-Vector ER !

Maintenant, présentons la RS-Vector 2005. Nous tenons à préciser
qu’elle est la motoneige de performance quatre temps la plus légère
de l’industrie… C’est pas peu dire !!!


Cliquer l’image pour agrandir

La RS-Vector
2005, construite sur le nouveau châssis RS, est équipée
du nouveau moteur Genesis 120. Ce moteur trois cylindres, quatre temps à
double arbre à cames possède 12 soupapes (4 par cylindre) et développe
120 HP. Compte tenu qu’il est de type tri cylindre, ce moteur est plus
étroit et compact que celui de la RX-1. Sa disposition dans le châssis
permet d’abaisser le centre de gravité améliorant ainsi
la conduite dans les virages.

La suspension
avant à bras triangulés indépendants ainsi que les axes
raccourcis des skis minimisent le décollage des skis dans les courbes.

La nouvelle
suspension arrière Pro Active permet une multitude de réglages
selon le type de conduite et le confort désiré. On peut ajuster
la précontrainte du ressort arrière ou de l’amortisseur
central. Il est aussi possible d’augmenter ou de diminuer le transfert
de poids dans le but d’accentuer l’accélération.


Cliquer l’image pour agrandir

Nos
premières impressions

Pour notre première phase de tests nous avons roulé environ 900km
dans des conditions très diverses. En effet, plus de 250km ont été
effectués dans de la neige poudreuse en hors-piste, 400 km ont été
fait dans des sentiers surfacés (non durcis) en début de saison.
Le reste des tests s’est déroulés dans des sentiers très
glacés.

Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route

La suspension
est un vrai charme! Aucune modification ou ajustement n’a été
effectuée lors de cette phase de test. Les ajustements étaient
tous à «Médium». La motoneige absorbe très
bien les bosses et réagit très bien aux aspérités
rencontrées sur les sentiers.

En hors
piste, la motoneige offre des performances très satisfaisantes. Une partie
des essais ont été effectués dans environ 60cm de poudreuse.
Lorsque le conducteur se positionnait de façon à mettre tout son
poids vers l’arrière, le RS-Vector se débrouille à
merveille. La chenille RipSaw d’un pouce et quart ainsi que le très
bon transfert de poids lors des accélérations ne sont pas étranger
à ces performances !

La conduite est très agressive et cela au grand plaisir de notre équipe
de test. Le comportement de la motoneige est impressionnant. Sur fond ferme,
le RS-Vector répond de façon précise aux moindres manœuvres.
Lorsque le fond est très mou, le conducteur doit alors adapter sa position
afin de bien négocier les virages. Par contre, dans certaines courbes
prononcées, il est possible qu’un ski décolle du sol. Tel
que mentionné plus haut, aucun ajustement n’a été
effectué dans cette première phase de tests alors il est probable
que l’on pourra corriger cela pour les prochains tests.

Le moteur…
ah! Le moteur !!! Après avoir complété la phase de rodage
(500km), nous avons pu enfin découvrir toute la puissance du nouveau
moteur Genesis 120… Les accélérations sont promptes et soutenues
sur toute la plage de vitesse. Le moteur est très silencieux et ne génère
aucune vibration peu importe le régime de celui-ci.

Finalement,
l’expérience de conduite est très agréable. Tous
les cadrans et voyants sont très visibles et ce, de jour comme de soir.
Les commandes au guidon sont très bien disposées et permettent
de garder les deux mains sur les poignés en tout temps. La position de
conduite est agréable et confortable. La finition soignée et le
soucis du détail font de la RS-Vector 2005 une excellente motoneige.

RedBull SLEDHAMMERS est de retour à Ski La Réserve le 2 avril


Cliquer l’image pour agrandir

La
consommation

Les données recueillies jusqu’à présents ne sont pas très
significatives car les conditions rencontrées lors des tests ne sont
pas celles qu’on retrouve en hiver surtout pour la conduite en sentier.
Par contre, elles permettent d’avoir un aperçu.

Quoi qu’il
en soit, nous avons comparé le rendement avec une motoneige tri cylindre
de Yamaha soit une Venture 600 1999. Nous avons constaté une très
grande amélioration par rapport au Venture. En effet, peu importe le
type de condition rencontrée, nous avons évalué l’économie
de carburant à environ 35%.

Au début
de la première phase de test (0-550km), nous avons rencontré des
conditions de neige plus difficile au niveau de la consommation. Dans ces conditions
nous avons observé une consommation moyenne de 18MPG. Pour le reste de
cette phase de test, le fond de sentier était excessivement dur voire
même glacé. Cela constitue probablement des conditions optimales
au niveau de la consommation. Nous avons alors observé une consommation
d’environ 22MPG.

D’autres
tests de consommation seront effectués lors de la saison et ce dans toutes
sortes de condition. Il sera alors possible de mieux évaluer la consommation
de cette motoneige.


Cliquer l’image pour agrandir

Prochain
article…

Le prochain article de cette
série portera sur les caractéristiques de la suspension et des
différents réglages qu’elle permet.

Grand Salon Motoneige Quad 2022