Essais des amortisseurs de vibration sur une RS Vector 2014

Essais des amortisseurs de vibration sur une RS Vector 2014

L'équipe des pilotes d'essai journalier de Motoneiges.ca, formée de MM. Jacques Bélanger, Maurice Fecteau et Jacques Turgeon, a eu la possibilité de faire l'essai des amortisseurs de vibration (dampers) sur un RS Vector L-TX 2014. Ces essais ont eu lieu dans Chaudière-Appalaches. Le départ s'est effectué de Lévis dans de très beaux sentiers sur fond durci, le thermomètre indiquait -15 °C  et le vent était modéré.

Pour ces essais, nous avions deux motoneiges RS Vector L-TX 2014 semblables. Sur une des machines, un système d'amortisseurs de vibration (dampers) était installé et l'autre n'en possédait pas. Pour diminuer le louvoiement, ces deux motoneiges possédaient des skis Tuner et une chenille de 136 pouces (345 cm).

Nous étions prêts pour le départ et nous voici sur le sentier qui allait nous amener sur le circuit provincial. Jacques Turgeon pilotait la machine avec amortisseurs de vibration (dampers) et il a remarqué après quelques kilomètres que le louvoiement était léger quand il roulait avec le vent de côté et lorsqu'il traversait des lames de neige de différentes hauteurs. Il a aussi remarqué une augmentation de la stabilité donc un meilleur contrôle pour la conduite.

Nous avons poursuivi notre randonnée dans le secteur de la Beauce en passant par la paroisse de Scott afin de traverser la rivière Chaudière. Sur cette portion de la rivière, la surfaceuse ne passait pas, donc environ un kilomètre de belles bosses pour essayer la réaction des deux motoneiges. Sous la surveillance de Jacques Bélanger, nous avons parcouru la même distance avec les deux machines. Arrivés à la fin du sentier non entretenu, nous avons changé de bolide et nous sommes revenus à notre point de départ. Tous les trois, nous avons constaté que la motoneige sans amortisseurs de vibration (dampers) était beaucoup moins stable et louvoyait beaucoup de gauche à droite.

Ce fut ensuite au tour de Maurice de faire l'essai de la motoneige avec amortisseurs de vibration (dampers). Il a constaté lui aussi, une grande amélioration de la stabilité et du contrôle de la conduite. Le pilote Jacques Bélanger était bien positionné pour surveiller les aller-retour dans les mauvaises conditions du sentier. Il a constaté que la motoneige sans amortisseurs de vibration (dampers) était beaucoup moins stable, n'avait pas parcouru une ligne droite et se contrôlait moins bien.

Essai de la Expédition Xtreme 2023 900 ACE R Turbo

Nous avons continué vers Saint-Elzéar dans des sentiers plus favorables à la conduite et par la suite nous sommes arrivés à East-Broughton pour un dîner bien mérité. Après avoir pris un bon repas, nous nous sommes dirigés vers Vallée Jonction pour faire le plein d'essence et nous sommes revenus en direction Est à notre point de départ ‘Lévis'. Nous avons parcouru 350 km dans cette randonnée d'essai.

Près du Club Auto-Neige Ville-Marie, à Lévis, nous avons remarqué une partie du sentier propice et sécuritaire pour essayer en plus haute vitesse le comportement de cette modification. Nous pouvons confirmer les points positifs que Yamaha veut apporter sur les motoneiges qui seront vendues en 2015.

CONCLUSION : Les amortisseurs de vibration  (dampers) augmentent la rigidité du châssis, éliminent les vibrations causées par le sentier et gardent un meilleur contrôle de la conduite en terrain sinueux et bosselé. Nous avons bien apprécié cet ajout sur une des deux motoneiges que nous avions pour faire cet essai. Avec deux machines à essayer en même temps, la comparaison était bien facile à faire. Voilà une belle nouveauté de la part de Yamaha. Un grand merci aux gens de Yamaha de nous avoir fait confiance pour cet essai.

Pour voir le fonctionnement des amortisseurs de vibration, voir le vidéo ci-dessous :

Auberge du Draveur - Motoneige