Feu vert à la motoneige à Edmundston

Liste des hôteliers

Les motoneigistes seront accueillis à bras ouverts cet hiver à Edmundston, au Nouveau-Brunswick. Le sentier qui relie le réseau de cette province à celui du Québec est à nouveau ouvert.

L’an dernier, les motoneigistes en provenance du Québec qui se dirigeaient à Edmundston se butaient à une enseigne qui indiquait que le sentier était fermé. Le gouvernement provincial avait condamné un pont qui ne répondait plus aux normes de sécurité.

Les motoneigistes ont donc déserté la région, ce qui a nui à l’économie locale, particulièrement aux affaires des hôteliers.

« Dans les bonnes années, on pouvait vendre entre 800 et 1000 chambres. L’an dernier, on a difficilement atteint le cap de 100 », précise Joanne Bérubé-Gagné, directrice de l’Office du tourisme Edmundston-Madawaska.

Après plusieurs mois de négociations, le problème est maintenant résolu. Les motoneigistes peuvent emprunter un nouveau trajet. Fredericton a dû approuver le tracé, car les motoneiges doivent maintenant circuler sur les chemins publics à quelques endroits.

Le président du club de motoneige responsable de ce sentier, Normand Martin, est soulagé.

« C’est une affaire de 4 millions de dollars dans l’économie locale, la motoneige, l’hiver à Edmundston. Les gens délaissaient la ville parce qu’il ne pouvait pas s’y rendre. Là, ils vont pouvoir s’y rendre », souligne M. Martin.

Lire l’article…

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !
Les Motoneiges Géro