Germain Beauséjour a son musée de la motoneige

Liste des hôteliers

Retraité d’Hydro-Québec, chauffeur d’autobus, Germain Beauséjour a construit un véritable petit musée de la motoneige antique à sa résidence de Prévost. Il a, jusqu’à maintenant, remis à neuf une trentaine de motoneiges et le public pourra les voir lors d’une exposition à la cabane à sucre Bouvrette de Saint-Jérôme, le samedi 25 septembre.

Entrer dans le local aménagé par Germain Beauséjour donne le vertige, tellement on a l’impression d’entrer dans un musée de la motoneige. Or, le collectionneur n’offre que des visites sur demande pour son musée, qui rassemble une trentaine de motoneiges construites entre 1960 et 1980 au Canada, aux États-Unis, au Japon, en Suède, en Italie et en Allemagne.

«C’est dangereux de faire une telle collection, c’est comme une drogue», explique l’homme qui ramasse des épaves de motoneige depuis 20 ans pour les reconstruire. Il en aurait entre 100 et 150 dans ses entrepôts, mais il ne trouve pas assez de temps pour les retailler.

Ses motoneiges fonctionnent, car il va jusqu’à remplacer les pièces du moteur, mais ce n’est pas la balade en motoneige qui l’intéresse et il ne possède même pas de motoneige récente. «Aujourd’hui, elles vont trop vite, tu ne vois même pas le paysage.» On retrouve chez lui des engins de la compagnie Bombardier, mais aussi des modèles des compagnies Arctic Cat, Skiroule, Sno-Jet ainsi que quelques bizarreries.

Historien
«Ma passion remonte aux années 1960. J’ai même déjà essayé d’en construire une, à l’époque où toutes les compagnies tentaient de prendre le marché», ajoute Germain Beauséjour. Il peut vous parler du travail de Joseph-Armand Bombardier, à qui il ne faut pas attribuer l’invention de la motoneige, mais son avancement vers la commercialisation que l’on connait.

Pour lire la suite et visionner la vidéo, cliquer ici…

 

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023
Les Motoneiges Géro