Jacques Villeneuve vise les grands honneurs à Shawinigan

Sainte-Marie de Beauce 2003

Jacques Villeneuve
de St-Cuthbert, un vétéran du Eastern Pro Tour du SCM, entend
bien se démarquer lors du lever de rideau qui aura lieu ce week-end
avec la présentation du Grand Prix Desjardins de Shawinigan.

Ex-champion mondial de la motoneige
et du Eastern Pro Tour, Villeneuve a été contraint au cours
des deux derniers événements de Shawinigan de partager la vedette
avec l’un de ses rivaux en Pro Champ 440. L’an dernier, après
une victoire lors de la journée du samedi, un bris mécanique
devait causer sa perte le lendemain, permettant ainsi à l’Américain
Danny Lee de l’emporter. L’année précédente,
c’est avec Philip Mouton qu’il avait dû partager le week-end.

Fidèle à son habitude
des dernières années, Villeneuve s’est déjà
rendu sur le site du Grand Prix Desjardins de Shawinigan afin d’y faire
certains essais. On sait que lors de sa dernière visite au championnat
mondial à Eagle River, Villeneuve n’avait pu se qualifier et
qu’il n’avait pas trop apprécié tenir le rôle
de spectateur. Cette fois, tout semble être à point et Villeneuve
attend avec impatience la première épreuve québécoise.

Cependant, le mandat est de taille
pour ce vétéran. Champion en titre du Eastern Pro Tour en 2003,
l’Américain Larry Day est celui qui a décroché
le titre mondial à Eagle River en janvier dernier. Il se présentera
donc à Shawinigan coiffé de ces deux couronnes. Il entend bien
conserver son championnat québécois. Bien plus, l’Américain
Aaron Fellows et Brian Bewcyk du Manitoba, respectivement huitième
et neuvième à ce championnat mondial d’Eagle River, ont
annoncé qu’ils seraient présents à Shawinigan.
Également, Carl Lessard de St-Élie d’Orford, ex-champion
en Champ Junior, sera de retour à la compétition pour l’équipe
Samson Racing. Parmi les autres coureurs qui seront sur place, on remarque;
Philip Moulton (Polaris), Mike Emerson, Howard Gifford, Mark Meyer, Mike Platt,
Jason Smith et Jason Lavallée.

Les Portes Ouvertes FCMQ sont reportées au 19-20 février 2022

L’an dernier dans ce Eastern
Pro Tour du SCM, ce sont les coureurs américains qui ont dominé
cette série avec onze championnats dont trois chacun pour le jeune
Kenneth Young du Vermont et David Larose d’Hudson Falls, NY. Quant aux
pilotes québécois, c’est principalement en Vintage que
l’on a connu des succès et la saison s’est terminée
avec sept titres. D’ailleurs, Jean Lesieur de Shawinigan, le champion
en Vintage IFS dans le Eastern Pro Tour en 2003, a remporté une éclatante
victoire dans cette même catégorie à Eagle River. Devant
les siens, il est assuré que Lesieur tentera d’en faire autant.

Cette année, outre le retour
de Carl Lessard, Marcel Fontaine, le président du SCM, s’attend
à l’entrée en scène de nouveaux pilotes. Parmi
ceux-ci, on retrouve Martin Laflamme, un spécialiste d’accélération
sur gazon. Ce dernier, en plus de participer à plusieurs confrontations
dans les classes Stock, tentera sa chance en Semi-Pro Champ dont le champion
défendant est l’Ontarien Howard Gifford.

En plus de la bourse offerte par
les promoteurs de ce Grand Prix Desjardins de Shawinigan, mentionnons que
les coureurs chevauchant des motoneiges Ski-Doo ou Polaris pourront également
bénéficier d’un intéressant programme de contingences.

Sno-cross à St-Alexandre
Durant ce temps, les activités dans le Championnat Camoplast de sno-cross
et cross-country se poursuivront à St-Alexandre-de-Kamouraska, une
nouvelle destination pour les adeptes de cette discipline. Suite aux deux
manches présentées à cet endroit, la première
moitié du calendrier sera donc complétée et la majorité
des engagés pourront bénéficier d’un week-end de
répit avant de poursuivre après le Grand Prix de Valcourt.

En obtenant un doublé dimanche
dernier à Dolbeau-Mistassini, Dave Allard de St-Prime sur Ski-Doo a
pu limiter les dégâts alors que la malchance avait empêché
Steeve Girard de Chibougamau d’obtenir autant de succès que la
veille. À noter que Karl Allard de St-Félicien, le champion
défendant, a laissé entendre qu’il participerait à
ces compétitions.

Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route

Dans cette division professionnelle,
Allard domine dans les deux classes. En Stock, il devance Girard par seulement
50 points alors qu’en Open, Girard accuse déjà un retard
de 260 points. Ces deux pilotes devront également surveiller Dave Asselin
de La Doré. Ce dernier n’est pas très loin au cumulatif,
même s’il est toujours en quête d’une première
visite dans le cercle des vainqueurs.

Le duel entre Mathieu Morin de
Val d’Or et Jérémiah Capississit d’Oujé-Bougoumou,
deux coureurs Ski-Doo, se poursuivra en Semi-Pro Lettrage JMP. Ces deux pilotes
ne se quittent pas d’une semelle, mais il ne faut pas oublier que Robin
Allard de St-Prime sur Arctic Cat est toujours aux aguets.

À l’exception de la
division des Vétérans où Daniel Lavoie de St-Prime sur
Polaris domine outrageusement, la lutte pour les grands honneurs de fin de
saison est également très intéressante et corsée
dans les autres divisions de ce Championnat Camoplast de sno-cross et cross-country.
Parmi les pilotes à surveiller lors de ce week-end à St-Alexandre-de-Kamouraska,
il y a bien entendu Robert Deschênes, promoteur de l’événement
qui compte déjà quatre succès en division Sport. Toujours
dans cette même division, Jan Gull de Waswanipi sur Polaris, David Leahey
de Victoriaville et Jennifer Paré de La Doré, tous deux sur
Ski-Doo, devraient être au plus fort de la lutte lors des finales.

Pour leur part, Jeff Pilote de
St-Félicien sur Ski-Doo (Junior moins de 14 ans), Maxime Taillefer
de Laval Ouest sur Arctic Cat (Junior 14 ans et plus) ainsi qu’Alex
Vigneault de Trois-Rivières Ouest sur Polaris (T 120cc 6 ans et moins)
tenteront de conserver leur premier rang au cumulatif de ce Championnat Camoplast
de sno-cross et cross-country.

Les Motoneiges Géro