J’ai acheté une motoneige 2015 avec 11 600 kilomètres à l’odomètre!

J’ai acheté une motoneige 2015 avec 11 600 kilomètres à l’odomètre!

Avec l’acquisition de plusieurs motoneiges qui ont contribué au succès de ma carrière de motoneigiste, l’achat d’une Renegade 2015 de Ski-Doo est ma deuxième acquisition d’une usagée puisque toutes les autres furent des motoneiges neuves.

Ma première motoneige usagée fut une japonaise… Yamaha a toujours fabriqué des motoneiges solides, fiables pour des milliers de kilomètres.

Cette fois-ci, j’ai choisi la Renegade de Ski-Doo pour plusieurs raisons.

La suspension rMotion procure une expérience de conduite unique. Le pilotage du type sportif d’une Renegade, donne un feeling de performance, de contrôle direct particulièrement avec la suspension RAS 2 incluse dans ce modèle. 

J’aime le moteur à 4 temps, ce réputé 3 cylindres de 1200 cm3, un bon torqueur livrant tôt une longue puissance linéaire. L’embrayage de 6 rampes plus résistantes, la chenille de 137 po X 15 po / 348 cm X 38 cm, le siège standard de BRP qui procure un confort pour plusieurs kilomètres journaliers. 

Ce sont principalement ces points qui ont motivé mon choix. 

Il demeure qu’avec mon expérience, ainsi dans mon « conscient » 11 600 kilomètres pour une motoneige, disons que les mécanismes, l’ensemble des rouages sont placés… Avant de signer un contrat, il faut une bonne inspection. Avec ce kilométrage, des pièces sont à changer et ce, peu importe le fabricant. 

Voici en complément, d’autres points qui ont justifié un contrat d’achat!

Je connais le concessionnaire T.Y. Moteurs depuis 27 ans, malgré le fait d’avoir déjà possédé d’autres marques. La réputation d’un commerçant est indispensable au succès d’une transaction. 

Toutes mes motoneiges Ski-Doo neuves proviennent de ce concessionnaire. Au fil des années, nous avons développé une relation qui contribue grandement au plaisir de pratiquer ce sport hivernal. 

Ce concessionnaire n’est pas unique en son genre!

Pendant la dernière saison estivale, j’ai roulé plus de 12 000 kilomètres sur une moto Yamaha 2015, un FJR 1300 c3. Ce concessionnaire est aussi une connaissance de longue date, il a contribué au succès de ma saison de moto.  

Nos choix de marques et concessionnaires nous sont propres à chacun de nous, il s’agit uniquement que toutes les parties concernées soient gagnantes!

Chez T.Y Moteurs, ils sont 38 employés. Le premier critère de ces employés, surtout aux ventes, c’est d’être passionné des sports récréatifs motorisés. 

Le conseiller aux ventes

Michael Bridgéo possède 25 années d’expérience dans la distribution de véhicules récréatifs, dont 10 années chez T. Y. Moteurs. Dans ses loisirs, Michael fait de la motoneige; « un ski-doo, y connait ça ». 

Un parachute…

Sans hésitation, Michael m’a présenté la Renegade 2015, puisque ce véhicule a été acheté par le premier propriétaire lors de la promotion « Fièvre du printemps 2014 » chez T. Y. Moteurs. Cette motoneige comporte un avantage très particulier, la garantie limitée de BRP jusqu’en novembre 2017… « pare-choc à pare-choc ».

C’est ce qu’on appelle avoir les moyens de rouler sur une motoneige usagée!

Le premier propriétaire… un rouleux

Sans le connaître, j’ai déjà mon idée de ce motoneigiste! 

Cette motoneige comprend des options qui parlent! Des renforts sur les marchepieds, des ressorts haute résistance, l’ajustement des suspensions, s’accordent au gabarit d’un « rouleux » qui parfois prend un passager sur un siège double. 

Lorsqu’un motoneigiste roule 11 600 kilomètres dans une saison, il doit respecter sa machine!

L’entretien régulier doit être suivi adéquatement puisqu’il anticipe revenir à son lieu de départ. C’est primordial pour ce motoneigiste qui doit souvent rouler en solitaire! 

Bénéficiant de sentiers dans une région enneigée, rouler 11 600 kilomètres pendant une saison de 8 à 10 semaines, ça ne se fait pas uniquement pendant la fin de semaine; l’état de la motoneige doit être impeccable. 

Ce motoneigiste a possiblement visité plusieurs régions pendant sa saison de motoneige. D’ailleurs, le fichier du concessionnaire contient toute la séquence des inspections et réparations effectuées, surtout que cette motoneige est assujettie d’une garantie limitée par BRP. 

L’apparence du véhicule, la propreté extérieure et intérieure sont des indices de l’attention et du « respect » du véhicule par son propriétaire. 

Tous ces détails permettent d’identifier le comportement d’un motoneigiste!

Directrice commerciale

Bien sûr qu’une transaction commerciale requiert de la paperasse. Bianca, directrice commerciale, présente l’ensemble de la documentation. Avec la transférabilité des garanties ou selon le cas, la possibilité d’en ajouter, cette étape d’informations est nécessaire.

Présentation du véhicule 

Enfin, voici mon « canasson » pour la prochaine saison.

Cette étape de présentation « mutuelle » est l’une des tâches du rôle de conseiller. Michael se fait un plaisir de m’expliquer les caractéristiques et particularités de cette motoneige.

À l’étape des explications de Michael, je constate que l’équipe responsable de la préparation visuelle des véhicules pour livraison, a fait un nettoyage impeccable de ma motoneige. 

Cette préparation n’est pas uniquement que visuelle! La poussière de courroie, les matières huileuses, tout doit être complètement enlevé dans l’ensemble du compartiment moteur. N’oubliez pas qu’une transmission par poulies, c’est aussi un aspirateur; l’accumulation des poussières s’infiltre dans le mécanisme des poulies, ce qui altère l’efficacité!

Première impression

Avec ce qui précède, je me sens en confiance. 

Je vous invite à me suivre pendant la prochaine saison. Je vais rédiger d’autres articles sur mon expérience d’achat d’une motoneige usagée. Probablement que nous nous rencontrerons dans les sentiers; n’hésitez pas, je serai fier de vous présenter mon fidèle « canasson ».

Auberge du Draveur - Motoneige