Polaris 2016 : Motoneiges de montagne

Polaris 2016 : Motoneiges de montagne

Polaris domine les ventes de motoneiges de montagne régulièrement depuis plusieurs années déjà. Ce segment de marché est si important pour le manufacturier du Minnesota, qu’il représente plus de la moitié de ses ventes encore aujourd’hui. Au fil des ans, Polaris a fait évoluer sa plateforme et a su offrir un produit performant qui plait à beaucoup d’amateurs de hors-sentier comme le démontre le nombre d’unités sur le terrain. On peut le dire, le RMK est devenu une référence à plusieurs égards dans ce segment de marché. Mais l’explosion de ce sport dans les dernières années a forcé les autres manufacturiers à proposer de nouveaux modèles très performants, forçant à leur tour les gens de Polaris à innover pour 2016.

La venue de la plateforme AXYS dans la ligne RMK est définitivement en lien avec la volonté de Polaris de rester le leader dans le domaine des motoneiges de montagne. Plusieurs innovations majeures sont proposées sur les motoneiges de ce segment pour 2016. En fait, ce sont clairement de tout nouveaux véhicules qui héritent de l’évolution du châssis AXYS. L’objectif ambitieux était d’améliorer une motoneige qui a fait ses preuves et qui est appréciée pour sa maniabilité et sa robustesse. De l’autre côté, le risque est de changer une recette gagnante et ainsi, décevoir les amateurs de hors-sentier qui ne jurent que par la série RMK. Soyez sans crainte, le manufacturier de l’étoile du nord n’a rien laissé au hasard afin de rendre le RMK plus performant que … le RMK.

RMK et PRO-RMK

Comme pour la plateforme AXYS sur laquelle se basent les Rush et Switchback, la série RMK bénéficie d’une structure mieux balancée, plus rigide et surtout, plus légère. À titre d’exemple, cela se traduit par une masse à vide de 408 lb / 185 kg pour un PRO-RMK 155 de série. Cette légèreté est obtenue entre autres par l’utilisation du système d’entrainement à courroie QuickDrive par rapport au carter de chaine traditionnel tout comme une multitude d’autres améliorations. L’objectif de ces améliorations est d’avoir une motoneige qui répond plus rapidement au transfert de poids du pilote afin de faciliter la montée au-dessus de la neige ainsi que sa capacité à s’incliner facilement sur le côté. Cette caractéristique a rapidement su nous impressionner, tellement que dans les premières minutes de nos essais, il nous est arrivé d’être surpris par la réactivité des RMK et PRO-RMK. De plus, la forme du nouveau châssis à l’avant diminue de beaucoup la trainée dans la neige augmentant ainsi la performance dans la poudreuse. Ces qualités se sont avérées évidentes lors de nos essais quand nous avons fait l’essai d’un RMK 2016 et d’une version 2015 au même endroit, dans les mêmes conditions.

La gamme Arctic Cat Blast 2023

Motoneige Polaris 800 Pro-RMK 163 2016
Polaris 800 Pro-RMK 163 2016

Introduit en 2015 avec un succès instantané, le nouveau moteur 800 Cleanfire H.O. était inévitablement destiné à atterrir dans la série RMK. Développant plus de 160 chevaux-vapeur, ce nouveau moteur a épaté la galerie en 2015 grâce à sa courbe de puissance élargie, sa réponse instantanée et ses reprises époustouflantes. Des qualités essentielles pour une motoneige de montagne. Combiné à un poids de 408 lb / 185 kg  à sec pour la PRO-RMK 155, cela représente un rapport poids-puissance exceptionnel dans l’industrie. Seuls les RMK 155 et 144 offrent l’option d’un moteur moins puissant mais tout de même très impressionnant, soit le 600 Cleanfire. Le RMK 600 144 est d’ailleurs un modèle d’entrée de gamme très surprenant à un prix abordable. 

Motoneige Polaris 600 Pro-RMK 155 2016
Polaris 600 Pro-RMK 155 2016

L’équilibre d’une motoneige est important et tous les ingénieurs vous diront que réussir à calibrer correctement les suspensions avant et arrière contribue grandement à ce fragille équilibre. Les nouvelles RMK et PRO-RMK bénéficient de toutes nouvelles suspensions avant et arrière complètement redessinées. À l’avant, deux éléments importants attirent notre attention, soit les nouveaux bras de suspension en « A » entièrement en aluminium forgé diminuant le poids à l’avant du véhicule. Leur forme unique assure une rigidité optimale nécessaire sur ce type de véhicule. Rapidement, nous avons pu constater l’efficacité de ces améliorations dans les sentiers, mais surtout hors des sentiers. À l’arrière, la suspension a été complètement redessinée et là aussi, on a misé sur une diminution de 3 livres / 1,3 kg. De  plus, les points d’ancrage sur le tunnel ont été surbaissés afin de descendre la suspension et là encore, diminuer la trainée et faciliter le cambrage. Étant très rigide sur les motoneiges de montagne Polaris depuis des années, la nouvelle suspension arrière nous a offert une belle surprise en proposant un bien meilleur confort que par le passé, permettant au pilote d’apprécier les portions en sentier quand vient le temps d’atteindre notre terrain de jeu favori. 

Comment circuler en toute sécurité dans les sentiers?

Polaris offre cette saison 2 nouvelles chenilles avec un design exclusif au manufacturier, soit la Série 6 avec un profil de 2,6 pouces / 6,6 cm, et la Série 7 avec un profil de 3 pouces / 7,6 cm offertes en version 155 et 163. En plus de son design efficace, la Série 6 est plus légère que l’ancienne génération de chenille de montagne chez Polaris. Après avoir essayé les 2 versions, nous avons préféré la version de 2,6 pouces / 6,6 cm de profil, celle-ci offrant un meilleur compromis dans toutes les conditions. En termes de longueur, les RMK sont donc offertes en 144, 155 et 163 pouces / 365,8, 393,7 et 414 cm tandis que les PRO-RMK sont offertes en 155 et 163 pouces / 393,7 et 414 cm.

SKS

En plus de toutes les versions de RMK et Pro-RMK offertes, la nouvelle plateforme AXYS est étendue à la plupart de modèles de montagne pour 2016, ce qui a eu pour conséquence de provoquer le retour du SKS. Destiné à ceux qui veulent une motoneige polyvalente entre le sentier et la poudreuse, cette version est dans les faits très similaire au RMK en termes de composantes et de caractéristiques. Parmi les différences dignes de mention, notons le poids plus élevé du SKS causé par l’utilisation d’un carter de chaine par rapport au système QuickDrive.

Motoneige Polaris 800 SKS 2.25po
Polaris 800 SKS 2016

Ce modèle qui a été très populaire au Québec voilà une quinzaine d’années est de nouveau offert par le manufacturier américain mais uniquement avec une chenille de 155 pouces / 393,7 cm et un moteur 800 Cleanfire H.O. Malgré sa chenille de 155 pouces / 393,7 cm  de longueur qui est efficace lors des sorties en poudreuse, la chenille de 2,4 pouces / 6,1 cm de profil (Série 5.1) se comporte également très bien dans les sentiers. Ce modèle risque fort de plaire aux motoneigistes Québécois répondant aux besoins de plusieurs adeptes de la Belle Province.

Snowshoot 2022 : Riot 9000

ASSAULT

L’Assault est essentiellement la motoneige extrême de la série RMK. Basée elle aussi sur le nouveau châssis AXYS, elle bénéficie de composantes similaires au SKS mais avec plus de robustesse au niveau du châssis, de la chenille PEAK 2,25 pouces / 5,7 cm ainsi que des ressorts et amortisseurs Walker Evans, eux aussi plus robustes. Celle-ci est uniquement offerte avec un moteur de 800 cm3 et une chenille de 155 pouces / 393,7 cm . C’est une motoneige destinée à ceux qui jouent dur et celle-ci n’est pas nécessairement conseillée pour Monsieur Tout-Le-Monde.  

Motoneige Polaris 800 RMK Assault LE 155 2016
Motoneige Polaris 800 RMK Assault LE 155 2016

On aime

–    Maniabilité accrue dans la poudreuse et en ascension
–    La puissance du moteur 800 Cleanfire à tous les régimes
–    Le confort de la suspension arrière dans les sentiers bosselés

On aimerait

–    Des cadrans plus gros
–    Moins d’odeur sur le 800 Cleanfire 
–    Des utilitaires de type WideTrak qui héritent du nouveau châssis AXYS

Motoneiges Ski-Doo