La FCMQ invite le Gouvernement et les agriculteurs à la discussion

Liste des hôteliers

LA FÉDÉRATION DES CLUBS DE MOTONEIGISTES DU QUÉBEC INVITE
LE GOUVERNEMENT ET LES AGRICULTEURS À LA DISCUSSION POUR ASSURER LA TENUE DE LA PROCHAINE SAISON DE MOTONEIGE

MONTRÉAL – Le mot d’ordre lancé par le mouvement agricole visant à retirer le privilège d’accès à leurs terres aux motoneigistes préoccupe la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) et ses 231 clubs affiliés. Les bénévoles des clubs qui voient au développement, à l’aménagement, à l’entretien et à la surveillance du réseau de sentiers québécois de 33 700 km sont confrontés à un ralentissement de leurs opérations à une période où tout doit être mis en œuvre en prévision de la prochaine saison. Environ 40 % des sentiers sont aménagés sur des terres agricoles.

« Sans vouloir interférer dans un dossier qui n’est pas le nôtre mais dont les impacts pourraient nous affecter au premier plan, nous souhaitons tout de même faire part de notre préoccupation aux intervenants concernés, a souligné Raymond Lefebvre, vice-président et chef de la direction de la FCMQ. Dans les secteurs où les agriculteurs respectent le mot d’ordre, la préoccupation fait place à l’incertitude car certains travaux essentiels pourraient être compromis diminuant d’autant la qualité de pratique, voire même la sécurité des usagers. »

La menace qui plane ainsi sur la prochaine saison touche l’ensemble de l’industrie. La vente des droits d’accès se fait au ralenti, les amateurs attendant de savoir s’ils pourront circuler dans les sentiers. Il en va de même pour la vente de motoneiges. Les touristes, qui ont l’habitude de réserver à l’automne pour leurs séjours au Québec, retardent également leur décision ou changent simplement de destination.

La Fédération demeure en contact avec les parties et les assure de sa collaboration. « La Fédération invite les intervenants à poursuivre leurs discussions afin de trouver rapidement une solution qui nous permettrait d’assurer que la prochaine saison puisse s’amorcer sans accroc, d’ajouter M. Lefebvre. C’est autant pour les motoneigistes que nous faisons cette démarche que pour les différentes communautés, souvent hors des grands centres, qui comptent sur les retombées de notre activité. »

Le chroniqueur Patrick Roch se joint à l’équipe de Motoneiges.ca

Entre-temps, sur le terrain, les clubs continuent, malgré les difficultés, d’entretenir de bonnes relations avec les agriculteurs en prévision d’un règlement de la situation. Par ailleurs, là où le réseau n’est pas affecté, les centaines de bénévoles des clubs sont à pied d’œuvre dans les sentiers pour préparer la prochaine saison.

Par ses interventions, la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec travaille au développement et à la promotion d’une activité pratiquée par près d’un million de Québécoises et de Québécois, auxquels s’ajoutent des dizaines de milliers de touristes, et qui génère des retombées de 1,5 milliard $. La Fédération regroupe 231 clubs représentant plus de 100 000 membres. Les clubs affiliés à la Fédération gèrent la vente des droits d’accès aux 33 700 kilomètres du réseau québécois et veillent à l’entretien, à la signalisation, à la sécurité et au développement de ce réseau.

RENSEIGNEMENTS :  Raymond Lefebvre
                                      (514) 252-3076

Grand Salon Motoneige Quad 2022