La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec dresse le bilan de la saison de motoneige 2008-09

Liste des hôteliers

Partie 2 : La sécurité doit être au cœur de l’activité

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) transmet continuellement des consignes de sécurité lors de ses nombreuses actions. Que ce soit des recommandations pour la traversée des cours d’eau, la tolérance zéro face à la consommation d’alcool, le respect des limites de vitesse ou l’utilisation des signaux de la main, la Fédération agit sans relâche pour assurer la sécurité sur les sentiers.

Depuis sa création, la FCMQ travaille à sensibiliser ses membres à la sécurité et au civisme. Elle a mis sur pied diverses campagnes de sensibilisation. Chaque année, à l’occasion de la Caravane de la sécurité, les membres du comité exécutif de la FCMQ, dont son président, sillonnent les sentiers du Québec afin de rencontrer les motoneigistes. La FCMQ a également soutenu le CCOM (Conseil canadien des organismes de motoneige) et le MADD (les mères contre l’alcool au volant) lors de la journée de sensibilisation du 11 janvier 2009 sur la Tolérance Zéro à motoneige. Ces actions produisent leurs effets à moyen terme, à la faveur d’un dialogue soutenu dans le temps. Une étude comparative sur la gravité des blessures chez les utilisateurs de véhicules hors route et de motocyclettes au Québec, publiée par l’Institut national de santé publique du Québec le 22 septembre 2008, démontre que le nombre de blessures graves des motoneigistes a connu la plus faible augmentation de tous les véhicules hors route (1 249 blessures graves en 2005 versus 1 100 en 2000).

Les clubs et la FCMQ travaillent en collaboration avec les corps policiers du Québec pour patrouiller dans les sentiers sur l’ensemble du territoire québécois. Les clubs ont leurs propres agents de surveillance (1 404). La formation continue de ces agents a permis à 37 d’entre eux d’atteindre le niveau 2 et d’être opérationnels cette saison. Les agents de la patrouille provinciale de la FCMQ (53 agents) ont également fortement contribué au travail d’éducation, de sensibilisation et parfois même de répression en émettant un constat d’infraction lorsque cela s’avérait nécessaire. De plus, la qualité de l’entretien des sentiers s’améliore constamment d’année en année et la FCMQ insiste sans relâche sur l’importance du respect de la signalisation dans les sentiers.

Plus de 200 000 $ pour la construction d’un pont et l’amélioration de la sécurité en motoneige dans les Hautes-Laurentides

« La FCMQ remercie tous les clubs, leurs membres et l’ensemble des motoneigistes qui montrent l’exemple par leurs comportements et leurs attitudes sur les sentiers », a affirmé Normand Besner, directeur général de la FCMQ. « L’exemplarité est primordiale. Il suffit de mettre en pratique les conseils que nous dispensons pour circuler en toute sécurité et profiter d’une belle randonnée de motoneige », a-t-il conclu.

À propos de la FCMQ :
La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec travaille au développement et à la promotion de l’activité de la motoneige. Ce loisir récréatif et familial génère des retombées économiques annuelles de 1,3 milliard de dollars. La Fédération regroupe 208 clubs représentant plus de 90 000 membres. Grâce à l’appui de 4 500 bénévoles, les clubs affiliés à la Fédération gèrent la vente des droits d’accès aux sentiers pour les 33 000 kilomètres du réseau québécois et veillent au développement, à l’aménagement, à l’entretien, à la signalisation et à la sécurité de ce réseau.

Auberge du Draveur - Motoneige