La fermeture des sentiers fait monter la pression

Liste des hôteliers

Delson –
Les clubs de motoneige et de tout-terrains examinent les moyens de pression
à leur disposition pour faire rouvrir les sentiers.

Frustrés
d’être privés de leur passe-temps favori depuis plusieurs semaines,
les amateurs de motoneige et de VTT veulent passer à l’action. Depuis
le 11 janvier, la Fédération régionale de l’Union des producteurs
agricoles (UPA) de Saint-Jean-de-Valleyfield a de nouveau interdit l’accès
aux terres agricoles. L’organisme est insatisfait de la hausse de 11 millions
$ du remboursement des taxes foncières promise par le gouvernement du
Québec.

Les dirigeants
des divers clubs de la région envisagent diverses façons d’obliger
Québec à agir. "Nous sommes réellement pris en otage,
a expliqué le président des Boucaniers, Bernard Poupart. Nous
voulons une réponse claire et nette de la part du gouvernement et du
ministre des Loisirs."

M. Poupart
se donne jusqu’au 4 février pour décider des moyens de pression
appropriés. Les adeptes de sports d’hiver seront appelés à
donner leur appui d’ici un mois environ.

D’autres
clubs de la région estiment être obligés de manifester en
faveur de l’UPA. Plusieurs moyens de pression sont envisagés, dont du
piquetage devant les bureaux des députés locaux.

Une première journée portes ouvertes réussie chez André Hallé et Fils de Rimouski!