La motoneige a fait le bonheur des enfants

Liste des hôteliers

Dernièrement, le club Autoneige de L’Île-Bizard, CANIB, a collaboré avec le Club des petits déjeuners du Québec et Opération Enfants Soleil pour offrir une journée d’activité spécialement pour les enfants.

C’est en fait l’idée d’un membre de la direction du club, Marius D’Auteuil, qu’est venue l’idée d’une telle journée, selon Robert Cadieux le président du club. M. D’Auteuil a un fils handicapé et avait le projet très à coeur. Tous les membres du club ont embarqué en très peu de temps. «Tous les ans, on essaie de faire des activités pour ramasser des fonds pour des organismes. La plupart des membres-motoneigistes de notre club sont des parents. La cause des enfants, ça nous tient donc à coeur.»

Luc Morin, de la compagnie Choko, était visiblement emballé par ce projet lorsqu’il a répondu à M. D’Auteuil après qu’il lui ait parlé de l’activité : «Si tu embarques dans un projet comme celui-là, je vais habiller 50 enfants!» Au fameux jour J, le 28 janvier, un autobus rempli de jeunes du Club des petits déjeuners est arrivé sur les lieux de l’évènements. Certains enfants d’avaient même pas de mitaines ou de gants alors qu’il faisait 14 degrés sous zéro. «Ça faisait chaud au cœur de voir les enfants avec leurs nouveaux ensembles, foulards, tuques, cagoules, bottines, mitaines…», exprime Marius D’Auteuil. La sortie plein air a été un franc succès, permettant aux enfants de tisser des liens et de se divertir. «La journée a fait plaisir plus que tout, plus que les cadeaux, affirme Majda Laprach, impliquée dans le Club des petits déjeuners. Ça a permis aux enfants de sortir avec leurs parents et de passer une journée agréable en famille.»

Bien sûr, le coeur de cette journée était bien sûr la motoneige! Plus de 50 enfants ont pu voir et essayer ces bolides si puissants et impressionnants. La majorité des jeunes en question provenaient des écoles, en collaboration avec le Club des petits déjeuners. «Si on avait voulu avoir 100 enfants, on en aurait eu 100. Il y a entre 2000 et 3000 enfants dans le besoin à Montréal. On s’est concentré sur les enfants de l’Ouest-de-l’Île», affirme M. D’Auteuil.

Le programme Ski-Doo P.A.S.S. finance des projets de clubs

Des dons seront recueillis jusqu’à la fin de la saison de motoneige, en mars. «On a présentement environ 1500 $, souligne Marius D’Auteuil. On espère pouvoir ramasser 3000 $ dont la majorité va être remise au Club des petits déjeuners et une partie sera versée à Opération Enfants Soleil.»

Motoneiges Ski-Doo