Une subvention pour les sentiers du N.-B.

Liste des hôteliers

La Fédération des clubs de motoneige a reçu il y a peu une subvention du gouvernement du Nouveau-Brunswick, qui servira à entretenir les sentiers. L’organisme, qui a de la difficulté à trouver le financement nécessaire pour l’entretien en question, a récemment demandé l’aide de Fredericton puisque l’argent des cartes d’accès au réseau de sentiers n’était plus suffisant.

Le directeur général de la Fédération des clubs de motoneige, Ross Antworth, se réjouit de l’aide qu’il reçoit du ministère du Tourisme et des Parcs pour l’entretien des sentiers. Le ministre des Transports, Denis Landry, estime que le gouvernement n’avait d’autre choix que d’aider une telle industrie qui génère approximativement 22 millions de dollars par année.

« Si vous allez à Bathurst présentement, vous allez voir que les motels sont parfois tous réservés deux semaines à l’avance », mentionne le ministre Landry.

Comme dans plusieurs régions du Québec, la baisse de la vente des cartes d’accès aux sentiers, due au temps doux et au manque de neige, prive les clubs de recettes importantes. Le président du Club de motoneige de Kedgwick, dans le nord de la province, Étienne Saint-Pierre, partage la réjouissance de M. Antworth. Il avoue toutefois que l’état lamentable de certains sentiers n’incite pas les motoneigistes à se procurer un laissez-passer. Selon lui, le ministère du Tourisme devrait s’impliquer dans la gestion des sentiers.

La contribution de Fredericton n’est valide que pour la présente saison. Le réseau des sentiers gérés par les clubs de motoneige s’étend sur 8000 kilomètres.

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike
Motoneiges Ski-Doo