La motoneige a plusieurs adeptes dans la région

Liste des hôteliers
Les adeptes de la motoneige sont nombreux dans la région du Suroît. Il suffit de prendre connaissance du nombre de clubs actifs pour comprendre que ce sport est toujours populaire même si les saisons hivernales ne ressemblent en rien à celles d’autrefois sur le plan de la quantité de neige.

Outre le Club des motoneigistes Harfang des Neiges de Vaudreuil-Soulanges (voir autre texte en page 4), le Club Étoile Dorée de Dalhousie compte environ 525 membres. Son président Réjean Séguin a mentionné au JOURNAL que le club pouvait compter sur 160 km de sentiers. Trois surfaceurs sont utilisés pour baliser la totalité des sentiers.

Depuis sa fusion avec le Club Frontière de Rivière-Beaudette, son territoire s’est considérablement agrandi. Il regroupe les municipalités de Saint-Télesphore et le secteur Dalhousie, Rivière-Beaudette, Sainte-Justine-de-Newton, Saint-Zotique et Les Coteaux.

Le Club Étoile Dorée s’étend également dans l’Est ontarien, en couvrant les localités de Curry Hill, Alexandria, Glen Nevis. Glen Robertson, Dalkeith, Sainte-Anne-de-Prescott et Saint-Eugène.

«Nous pouvons compter sur plusieurs bénévoles pour la bonne marche du club. À Saint-Zotique, Florent Forest nous donne un bon coup de main pour le droit de passage sur les sentiers», souligne Réjean Séguin.

Cette année, le Club Étoile Dorée célèbre son 40e anniversaire de fondation. Une soirée soulignant cet événement se tiendra le 28 mars à la Sucrerie du Ruban, située à Sainte-Anne-de-Prescott en Ontario.

Club Les Couche-Tard

Le Club de motoneige Les Couche-Tard de Saint-Polycarpe couvre uniquement la municipalité polycarpienne. Le président Daniel St-Denis a indiqué que le club compte environ 90 membres et possède 28,7 km de sentiers balisés. Le territoire s’étend jusqu’à la route 201 à Saint-Clet. Le club existe depuis fort longtemps et il a déjà connu des années fastes.

De son côté, le Club de motoneige Lac Saint-François regroupe 150 membres dans la région du Haut-Saint-Laurent. Ce club fait l’entretien d’environ 105 km de sentiers sur le territoire de Huntingdon, Godmanchester, Saint-Anicet (Cazaville), Sainte-Barbe et Dundee. Deux surfaceurs sont utilisés pour baliser les sentiers.

La présidente et secrétaire du Club Lac Saint-François, Guylaine Carrière, a indiqué que l’organisation a besoin de bénévoles pour mener à bien ses activités. Une compétition d’accélération est organisée à Cazaville, les 4 et 5 février. Une randonnée de motoneiges antiques a aussi lieu annuellement.

Par ailleurs, le Club de motoneige Les Bons Voisins possède environ 80 km de sentiers balisés entre Saint-Stanislas-de-Kostka et Châteauguay, en passant par Saint-Louis-de-Gonzague, Saint-Étienne-de-Beauharnois, Beauharnois, le secteur Maple Grove, Léry, Sainte-Martine et Saint-Urbain. Le club compte environ 300 membres et il est présidé par Roger Brisson. Deux surfaceurs sont utilisés pour nettoyer les sentiers. M. Brisson a indiqué qu’il existe une bonne collaboration entre les propriétaires de terrains et les motoneigistes pour les droits de passage.

Enfin, le Club de motoneige du Suroît est localisé dans le Haut-Saint-Laurent et il regroupe des motoneigistes provenant principalement de Saint-Chrysostome et d’Ormstown.

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec
Motoneiges Ski-Doo