La municipalité d’Hébertville devient officiellement « Village relais »

Liste des hôteliers

La municipalité d’Hébertville a reçu lundi officiellement son appellation de « Village relais », s’ajoutant ainsi à une liste de quelque 32 municipalités au Québec qui participent ainsi à l’amélioration et la modernisation du réseau des hastes routières du Québec.

Dans le cadre enchanteur de l’Auberge Tourelle qui surplombe le Saguenay, à St-Fulgence, le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la faune, ministre responsable de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean et député de Dubuc, Serge Simard, a décerné, au nom du ministre délégué aux Transports et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Norman MacMillan, l’appellation de « village-relais » à la municipalité d’Hébertville et aussi de L’Anse-Saint-Jean de La Doré et de Saint-Fulgence, et ce, pour une période de cinq ans.

L’implantation de villages-relais s’inscrit dans la foulée des efforts gouvernementaux de modernisation du réseau des haltes routières. Elle vise à reconnaître des municipalités situées sur des routes nationales ou régionales reconnues par le Programme des routes et circuits touristiques comme partie prenante du réseau.

« Je me réjouis de la contribution de 40 000 $ du gouvernement versée à ces municipalités dans le cadre de la préparation de leur dossier de candidature. Une contribution qui revêt spécialement une dimension autre étant donné qu’elles obtiennent leur reconnaissance comme lieu d’arrêt accueillant et sécuritaire sur le réseau des haltes routières québécoises », a précisé le ministre Simard.

L’objectif du gouvernement est d’accréditer environ 45 villages-relais et ainsi d’accroître la sécurité des usagers de la route en les incitant à faire des arrêts plus fréquents pour contrer les effets de la fatigue et permettre à des municipalités comme Hébertville, par exemple, de mettre en valeur leurs principaux attraits.

Située à l’orée de la Réserve faunique des Laurentides, Hébertville constitue un carrefour où convergent non seulement la route nationale 169 mais aussi le sentier provincial de motoneige #23 en provenance de la région de Québec.

La municipalité présente déjà des services étendus comme l’hébergement, la restauration, la mécanique, l’essence, une prise de renvoi d’eaux usées, un guichet automatique et des services pharmaceutiques.

Essai de la Ski-Doo Summit Edge 2022

Lire tout l’article…

Auberge du Draveur - Motoneige