La neige est arrivée, il est temps de sillonner les sentiers!

Liste des hôteliers
Avec l’importante bordée reçue ces derniers jours et les accumulations substantielles annoncées pour les 72 prochaines heures, la neige fait réellement le bonheur des motoneigistes au Pays de la motoneige! Les amateurs de ce sport motorisé sont attendus dans nos sentiers de motoneige puisqu’environ 30 % des 4 800 kilomètres sont maintenant ouverts et offrent des conditions de bonnes à excellentes, selon le secteur fréquenté. Les secteurs présentement ouverts sont : Parent, Saint-Zénon, Sainte-Émélie-de-l’Énergie et Saint-Michel-des-Saints. D’ici la fin de semaine, ce sera 70 % à 80 % du réseau qui sera accessible. Les secteurs suivants sont en cours de surfaçage et verront leurs sentiers ouverts d’ici samedi : La Tuque, secteur parc national du Canada de la Mauricie et réserve faunique du Saint-Maurice, Pourvoirie Kanawata, Saint-Côme, Saint-Donat et Saint-Alexis-des-Monts. Plusieurs autres secteurs devraient ouvrir également sous peu.
 
Afin de connaître les dernières mises à jour sur les conditions de sentiers, les alertes aux utilisateurs et pour planifier votre séjour, visitez www.paysdelamotoneige.ca. En quelques clics, vous obtiendrez les informations pertinentes à propos des conditions des sentiers de ce vaste territoire, régulièrement mises à jour. D’ailleurs, le Pays de la motoneige vous rappelle l’importance de conduire prudemment et respectueusement. Pour votre sécurité et celle d’autrui, il est important de respecter la signalisation et les balises dans les sentiers. Soyez aux aguets, les lacs et rivières de la région ne sont pas encore tous gelés. Lisez bien les panneaux qui vous indiqueront si les cours d’eau sont sécuritaires!
 
 
Changements en Haute-Mauricie et dans le secteur de la réserve Mastigouche
Le sentier régional # 345, situé entre les sentiers # 83 et # 33 dans l’axe nord-sud, passera dorénavant à l’ouest du Lac Manouane, par la Pourvoirie Kanawata. Aussi, notons la présence d’un nouveau sentier de contournement de la Municipalité de Lac-Édouard vers le Lac-Saint-Jean. Mentionnons également que le sentier Trans-Québec # 83 empruntera, encore cette année, le Lac Mauser près de Parent, le club étant toujours en attente d’autorisation pour compléter le nouveau sentier qui permettra d’éviter le plan d’eau.
 
Finalement, le sentier reliant Lac-Édouard et l’Étape dans le parc des Laurentides ne sera pas ouvert cet hiver, à moins d’avis contraire.
 
Dans le secteur de la réserve Mastigouche, le sentier régional # 350 sera fermé entre les sentiers # 23 et # 345 en raison à un encan pour un lot forestier. N’ayant actuellement pas d’alternative pour mettre en place un sentier de contournement, cette portion ne sera donc pas ouverte pour une durée indéterminée. Concertation et harmonisation
 
Afin d’éviter des perturbations dans certains sentiers comme en 2011-2012, les principaux acteurs de la Haute- Mauricie ainsi que les clubs de motoneige et ministères concernés se sont rencontrés à quelques reprises au cours des derniers mois. À l’initiative des autorités de La Tuque, ces rencontres avaient pour but de clarifier les processus de communication entre organisations et envers les motoneigistes, en plus de favoriser une meilleure cohabitation des utilisateurs sur les terres publiques. À cet effet, il est important de souligner que les sentiers de motoneige de ce secteur seront harmonisés avec les opérations forestières, de sorte que quelques tronçons de sentiers seront parallèles aux chemins d’exploitation afin d’éviter les ruptures de liens.
 
Autre démonstration que la sécurité est une priorité, mentionnons l’installation de 52 bornes d’évacuation d’urgence réparties un peu partout en Haute-Maurice, à l’intersection de routes forestières ou à la jonction de sentiers récréatifs avec une route forestière. Par exemple, ces bornes, sur lesquelles on retrouve les coordonnées GPS et les numéros des services médicaux d’urgence, permettraient à un motoneigiste en difficulté de donner un point de repère précis aux services d’urgence afin d’être secouru.
 
En ce début de saison, les deux associations touristiques régionales tiennent à rappeler aux motoneigistes qu’il est important de circuler à l’intérieur des balises de sentiers ainsi que d’acheter leurs droits d’accès là où ils comptent pratiquer le plus souvent leur loisir préféré. Il en va de la santé financière des clubs de motoneige de nos régions, ceux-là mêmes qui veillent à l’entretien des sentiers et, donc, à la qualité du réseau provincial.
 
Visitez le paysdelamotoneige.ca et planifiez votre séjour facilement grâce à la carte interactive des sentiers!

Les Motoneiges Géro