La neige fait des heureux au Témiscamingue

La neige fait des heureux au Témiscamingue

La tempête hivernale qui a touché le sud de la région la nuit dernière était attendue par plusieurs Témiscamiens, qui attendaient la première bordée de neige importante pour pouvoir commencer à pratiquer leurs activités d'hiver. Les amateurs de motoneige devront toutefois continuer à prendre leur mal en patience pendant quelque temps avant de pouvoir pratiquer leur sport.

« C'est beau, c'est blanc, enfin un hiver, s'exclame Danielle Lavigne, de Ville-Marie, qui attendait avec impatience la première bordée de neige.

Le tapis blanc qui couvre le sud de la région la rend particulièrement joyeuse. « Moi j'adore marcher, j'aime la nature, c'est merveilleux, on a un très beau Témiscamingue, vous savez! »

Florian Roy, un autre amateur de plein air rencontré à Ville-Marie, est du même avis. Il pourra ainsi s'adonner aux plaisirs de l'hiver. « Veut, veut pas, les sports d'hiver, la raquette, la motoneige, c'est super l'fun », laisse-t-il tomber avant que sa voix ne soit enterrée par une déneigeuse qui fait son chemin.

Patience chez les motoneigistes

Selon Environnement Canada, la tempête de neige devait amener entre 20 et 40 centimètres de neige par endroit. Cette accumulation n'est cependant pas suffisante pour permettre aux motoneigistes de circuler sur les sentiers, selon le président du Club de motoneige du Témiscamingue.

« Au niveau de la motoneige, c'est sûr il y a des secteurs qu'on va pouvoir probablement taper le sentier juste pour faire la forme de sentier », explique , Pierre Bouffard, avant d'ajouter qu'il faudrait plus de neige et surtout que le sol gèle plus en profondeur pour pouvoir commencer à surfacer et ouvrir les 600 kilomètres de sentiers du Témiscamingue.

Conditions de sentier de motoneige du 12 mars 2021 (Midi)