Partager la passion de parcourir les sentiers enneigés en motoneige, c’est une affaire qui coule dans nos veines depuis longtemps ici au Québec.

Étant presque née derrière une carriole d’Arctic Cat El Tigre, je suis bien placée pour le savoir ! Les années ont passé, les machines ont changé et évolué, les technologies d’aujourd’hui permettent de faire d’étourdissants tours de force d’ingénierie, il faut l’avouer ! Mais une chose reste intacte, pure, et intemporelle : notre passion collective de se promener.

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste

 

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste

Pour les vacances des Fêtes, j’ai eu la chance et le réel plaisir de visiter la belle région du nord-ouest du Lac-Saint-Jean et… de rouler en Skandic 1988. Une machine légendaire, pas « tuable » comme on dit. Encore recherchée aujourd’hui par les « montagnards » de ce monde pour sa simplicité, son puissant moteur et sa fiabilité. L’équivalent d’un tracteur diesel… sur chenille. Et j’ai sincèrement adoré mon expérience !

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste

Mettez de côté la performance et la vitesse un moment et demandez-vous, vraiment, pourquoi nous aimons tant ce sport. Les réponses sont multiples et sont toutes aussi valables les unes que les autres, mais elles convergent toutes dans la même direction. Rencontrer et discuter avec des gens qui partagent le même sport, jouer dehors, profiter et aimer l’hiver, contempler les magnifiques paysages que nous offre notre Province adorée, vêtue de son majestueux manteau blanc.

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste 

Peu importe l’âge, le modèle, la marque de votre monture, on a tous le même point en commun : la passion. Que ce soit en motoneige, en quad, en côte à côte… Pour ma part, je suis bi. Oui oui, vous avez bien lu ! J’aime le quad quatre saisons et… la motoneige aussi. Parfois, envers et contre certains qui ne le comprennent pas et c’est leur droit, je le respecte.

En fait, tout ce que je veux, sans doute comme vous, c’est de sentir le froid sur mon nez et mes grosses bajoues rouges, « squeezées » dans mon casque. Admirer les sapins alourdis par la neige, les bouleaux courbés par le verglas, scintillants comme des diamants au soleil. Regarder les pistes et parfois les animaux eux-mêmes et me dire combien on est chanceux, ici au Québec, d’avoir encore autant de diversité. On l’oublie trop souvent, l’ayant pris pour acquis. Faire un arrêt au refuge et sentir le léger pincement de mes orteils qui dégèlent tranquillement en sirotant un breuvage chaud. Ouais, ça aussi, ça fait partie de l’aventure ! Et terminer ma journée au sommet d’une montagne et être la spectatrice « VIP » d’un coucher de soleil magnifique. L’essence même du bonheur à l’état brut !

Alors, qu’on se le tienne pour dit… Longue vie aux passionné(e)s que nous sommes, peu importe notre âge ou celle de notre monture !

Ski-Doo montagne 2022 - Un segment populaire et attendu des amateurs de liberté

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste

La passion n’a pas d’âge - Motoneige - Motoneigiste