La région de Charlevoix ouvre ses portes aux motoneigistes

Liste des hôteliers

Les clubs et les gens de Charlevoix ont compris comment bien recevoir les motoneigistes. Dans cette chronique, je ne peux pas tout dévoiler sur Charlevoix en hiver, mais avec ces quelques lignes, je vous ferai rêver afin que vous soyez en mesure de vous imaginer une randonnée dans ce coin d’arrière-pays. Suivez-moi et rêvons ensemble…

Situation géographique

La région de Charlevoix est située tout près de la Ville de Québec, soit en direction de Ste-Anne de Beaupré. Pour vous motoneigistes, plusieurs choix s’offrent à vous comme point de départ: soit à partir de Québec, de Ste-Anne de Beaupré ou directement de Baie St-Paul dans Charlevoix. Vous effectuerez votre choix de départ en fonction du temps que vous avez pour effectuer votre périple dans cette région.

Sentier

La région de Charlevoix compte 533 kilomètres de sentiers entretenus et balisés. Pour avoir moi-même eu la chance de faire de la motoneige à deux reprises dans cette région, je peux vous assurer que les sentiers sont impeccables. À partir de Charlevoix, vous avez accès au fameux relais du Manoir Richelieu, une nuitée en vaut la peine à un prix abordable.

Ensuite, vous pouvez poursuivre votre aventure vers la région du Manicouagan, du Saguenay–Lac St-Jean et de Québec. Plusieurs circuits s’offrent à vous, il suffit de consulter le www.tourisme-charlevoix.com et une carte interactive vous donnera toutes les informations requises pour planifier votre séjour. Un bel outil d’information.

Un paysage digne d’une carte postale

Que vous soyez dans le secteur de Baie St-Paul, du Fleuve, de La Malbaie, des Montagnes ou du Parc Marin, je peux vous dire que le paysage des montagnes, combiné avec le fleuve St-Laurent, donne un coup d’œil unique aux motoneigistes qui sillonnent les sentiers de cette belle région. Imaginez-vous sur votre motoneige en train de voir ceci : vous circulez sur le sentier en montagnes, sans bosses, la température est de -10 degrés Celsius, un soleil surplombe votre motoneige et vous avez pleine vue sur une vallée et le fleuve à ses côtés. Avouez que vous avez rêvé en lisant ces quelques lignes! Eh oui, Charlevoix vous propose de venir rêvasser cet hiver dans cette belle région du Québec. J’espère que ce petit voyage vous a permis de prendre une décision sur votre prochaine destination. Si vous optez pour Charlevoix, faites-moi parvenir vos commentaires. Bonne randonnée !

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023

Les délinquants de la motoneige n’ont pas leur place dans nos sentiers

Un bon matin de février, je vois en première page du journal, une motoneige dans un article qui mentionne que c’est un bolide dangereux. Ce commentaire me désespère. Ce matin-là, j’aurais préféré voir une motoneige sillonnant un sentier le long d’un beau paysage, avec un titre qui mentionne un des nombreux aspects positifs qu’est ce sport.

Je veux préciser que ce n’est pas la motoneige qui est dangereuse, mais plutôt la personne qui a le contrôle qui peut la rendre ainsi. Comme par exemple, une tondeuse n’est pas dangereuse en soit, mais si un individu l’utilise de façon insouciante, il la rend dangereuse. Ceci résume mon opinion que, dans le sport de motoneige, il y a des motoneigistes qui se baladent sans se soucier des autres et ignorent tous les règlements. À ces personnes irresponsables, j’aimerais donner le conseil suivant: pour préserver la qualité de notre sport et par respect pour la sécurité des motoneigistes sérieux, vendez votre bolide! Le jour où vous vous comporterez de façon plus mature avec votre engin, il nous fera plaisir de vous reprendre dans la grande famille du monde de la motoneige.

Lire tout l’article…

Les Motoneiges Géro