La saison motoneige est en marche

Liste des hôteliers

Par voie de communiqué le 28 décembre, l’administrateur régional de la FCMQ, Nelson Laflamme, affirme que les clubs font actuellement tous les efforts nécessaires pour ouvrir les sentiers malgré que certains secteurs demeurent problématiques.

«Il faut comprendre que le sol n’est pas gelé suffisamment et la neige constitue un isolant sur les ruisseaux et les cours d’eau en général. Nous devons arroser pour faire épaissir la glace et baliser les rivières pour traverser de façon sécuritaire», indique-t-il.

«On rappelle aux motoneigistes de respecter les règles de sécurité et de ne pas s’aventurer sur les lacs. L’épaisseur de la glace ne permet actuellement pas aux surfaceuses de travailler les portions sur les cours d’eau.»

Message aux délinquants

La Fédération demande également à ceux qui circulent sans droit d’accès de ne pas circuler sur les propriétés privées. «On s’est fait enlever des droits de passage à cause de ceux qui sont délinquants notamment à la Century Mining à Val-d’Or. On demande à ceux qui n’ont pas leur carte de ne pas circuler sur des propriétés privées, comme sur les terrains de golf par exemple.»

Malgré quelques ennuis la saison de motoneige semble définitivement sur la bonne voie selon Nelson Laflamme. «Or, partout en Abitibi-Témiscamingue les sentiers de motoneige sont praticables. Soyez prudents car la signalisation n’est pas encore tout à fait installée. Il reste aussi certains liens entre les clubs qui ne sont pas complétés.»

Rappelons aux motoneigistes que le droit d’accès aux sentiers est obligatoire et coûte 300 $.

Pour voir tout l’article…..

Murdoch Masters : la 5e édition de la grande compétition de motoneige et de snowbike
Les Motoneiges Géro