La saison motoneige interrompue par les températures douces

Liste des hôteliers

Le bonheur des uns fait le malheur des autres. Ce dicton n’aura jamais été aussi vrai qu’à l’hiver 2012.  Après un mois de janvier peu enneigé, un mois de février somme toute prometteur, voilà que le temps doux du mois de mars vient abruptement mettre fin à la saison motoneige. 

 

Cette courte saison aura tout de même été marquée par une bonne présence des Américains, des Canadiens et, bien sûr, des Québécois. 



Les actions de promotion, ainsi que la bonne réputation des sentiers de motoneige du Bas-Saint-Laurent ont su charmer nos voisins du sud et la clientèle ontarienne. Malgré le fait que les motoneigistes auront eu deux semaines de moins en mars pour profiter de leur activité préférée, les pertes auront été moins importantes qu’ailleurs au Québec. 



En effet, plusieurs régions de la province ont cruellement souffert du manque de neige. Les régions du centre et de l’est ont quand même pu tirer leur épingle du jeu.  

 

Par chance, les événements sportifs d’envergure ont contribué à l’augmentation du taux d’occupation des établissements hôteliers et des retombées économiques. Cette clientèle est de plus en plus présente au Bas-Saint-Laurent grâce notamment aux infrastructures de qualité de la région et au démarchage effectué par divers organismes dont les offices de tourisme et des congrès.

Jeff Stoxen nommé spécialiste de produits motoneiges Yamaha