La saison s’amorce en avance pour les motoneigistes

La saison s’amorce en avance pour les motoneigistes

La saison s’amorce en avance pour les motoneigistes

La saison de motoneige s’est amorcée plus tôt pour les 21 clubs de motoneigistes en Chaudière-Appalaches par rapport aux autres années.

Ceux-ci disposent d’excellentes conditions alors que tous les sentiers sont ouverts selon la carte interactive de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec consultée au moment d’écrire ces lignes. «Nous avons des conditions du mois de janvier», résume le président du Club de motoneige de Beauceville, Stéphane Daigle.

Ce club, situé sur le rang de la Plée, se trouve tout près de l’intersection entre les sentiers Trans-Québec 55 et 75. Ces derniers relient les États-Unis à d’autres régions de la province, comme l’Estrie et le Bas-Saint-Laurent.

L’avis de Stéphane Daigle est partagé par le Club de motoneige Beauce-Sud.

«L’état des sentiers est excellent. Nous avons fait une exception hier [26 décembre] pour surfacer l’ensemble de nos sentiers au cours de la journée au lieu de le faire le soir comme à l’habitude», indique le président du club, Ghislain Bolduc, dont le territoire comprend plus de 200 kilomètres de sentiers s’étendant de Saint-Benoît à Saint-Cyprien, d’est en ouest, et de Notre-Dame-des-Pins à Saint-Côme, du nord au sud.

Tous deux affirment avoir observé plusieurs motoneigistes depuis l’ouverture des sentiers. «Nous avons un bon achalandage pour un début de saison», mentionne M. Bolduc. «Toutefois, je n’ai pas vu beaucoup de touristes américains jusqu’à présent. La situation devrait changer au cours des prochaines semaines», estime M. Daigle.

À ce sujet, Ghislain Bolduc précise que la vente des droits d’accès en date du 15 décembre se situe au même niveau qu’à pareille date l’an dernier.

À Beauceville, les courses d’accélération amicale s’amorceront le 4 janvier. Elles auront lieu tous les jeudis soirs au club. De plus, une course de motoneiges antiques le 13 janvier et d’autres activités sont prévues.

Rappel de sécurité important chez Ski-Doo

Finalement, le président du Club de motoneige Beauce-Sud précise que lors des journées portes ouvertes sur les sentiers de motoneige de l’ensemble du Québec les 20 et 21 janvier, les véhicules doivent être immatriculés et assurés.

«Je tiens à remercier les propriétaires fonciers qui nous accordent les droits de passage, souvent gratuitement, ce qui nous permet d’avoir une industrie touristique florissante dans la région», conclut M. Bolduc.

La sécurité avant tout dit la SQ

«Chaque année, les adeptes de motoneige peuvent se retrouver dans des situations périlleuses ou être blessés gravement en pratiquant cette activité», soutient la Sûreté du Québec.

Le corps policier incite donc les motoneigistes à éviter les plans d’eau en raison de l’imprévisibilité de l’état de la glace à certains endroits. «Cela peut représenter un risque important pour les personnes qui s’aventurent hors des sentiers», précise la SQ par voie de communiqué.

La Sûreté du Québec conseille d’éviter de partir seul et de toujours indiquer l’itinéraire prévu à un proche, de circuler prudemment, particulièrement à la croisée d’un chemin public, et de garder la droite en tout temps. Aussi, elle indique de respecter la signalisation et, bien que la limite de vitesse soit de 70 km/h dans les sentiers, de s’adapter en fonction des conditions de ceux-ci.

Il est également important de respecter la réglementation en vigueur. Outre la limite de vitesse, il est interdit de circuler sur les chemins publics à l’exception des endroits indiqués par une signalisation. Aussi, les motoneigistes sont soumis aux mêmes lois concernant l’alcool et la drogue au volant que les automobilistes.

Grand Salon Motoneige Quad 2022