Les motoneiges que je vais surveiller en 2018

Les motoneiges que je vais surveiller en 2018

Les motoneiges que je vais surveiller en 2018

Depuis plusieurs années, j’ai la chance de pouvoir me rendre à West Yellowstone le printemps afin de participer au fameux Snowshoot. Nous avons alors la possibilité d’essayer en primeur les modèles qui seront vendus au public à compter du printemps.

Je me suis joint à l’équipe de Motoneiges.ca pour deux raisons. La première parce que je crois en l’équipe de Denis Lavoie. La deuxième est que j’ai la chance de partager mes conclusions avec les membres de son équipe qui vivent eux aussi l’expérience Snowshoot.

Comme le veut la coutume lors de cette aventure, nous devons sélectionner nos quatre coups de cœur, un par manufacturier. Il va s’en dire que le choix est fait pour différentes raisons par tous les membres de l’équipe. Personnellement, j’ai choisi mes motoneiges en me disant que j’allais les suivre cet hiver afin de voir si mes choix étaient fondés.

Voici donc ce que j’ai décidé de mettre de l’avant pour chacun des quatre grands qui nous présentent leurs modèles durant les journées d’essais.

Les motoneiges que je vais surveiller en 2018

MXZ BLIZZARD 850 E-TEC

Chez BRP, mon choix s’est arrêté sur la MXZ Blizzard qui a bénéficié du virage vers le plaisir de conduire que le manufacturier québécois a débuté la saison dernière. Ce modèle fait maintenant partie de la gamme des motoneiges montées sur le châssis REV Gen4, avec tous les avantages qu’il peut procurer. La position centrale du fameux moteur 850cc, qui a fait la renommée de la marque au cours des deux dernières saisons, rendue possible avec le nouveau châssis fait en sorte que cette motoneige mythique a franchi une marche supplémentaire. Elle est devenue exactement ce qu’elle était dans le passé, une motoneige puissante qui fait la pluie et le beau temps dans les sentiers. En la chevauchant, j’ai vraiment redécouvert ce plaisir. On peut la pousser, rouler de façon agressive dans les sentiers tout en gardant un contrôle parfait du bolide. La position de conduite et les nouveaux marchepieds, qui vous permettent d’ajuster la position de vos pieds, tout a été pensé pour que vous demeuriez le maître de la machine. C’est un peu comme retrouver une vieille paire de mitaines que l’on avait abandonnées et qui a été entièrement refaite, plus chaude et plus confortable que jamais. Quelle motoneige de sentier!

Coup de cœur Arctic Cat

Les motoneiges que je vais surveiller en 2018

APEX LE 50E ANNIVERSAIRE

Au cours des dernières saisons, Yamaha a choisi de modifier entièrement sa gamme de motoneiges construites sur les nouveaux châssis développés en collaboration avec Arctic Cat. Il est certain que les modèles Viper et Side Winder se veulent les fers de lance de la marque. Sauf que pour moi, j’ai fait une découverte lorsque que j’ai roulé avec le modèle APEX LE 50e anniversaire. Certes, ce modèle en est à sa dernière saison. Alors, vous allez me demander pourquoi j’ai fait ce choix. Parce que le manufacturier a réussi à offrir une suspension avant très spéciale qui assure un confort et un contrôle absolu. Impossible de faire lever les skis dans les courbes, même si vous les négociez à haute vitesse. La suspension, que je qualifierais d’intelligente ou presque, compense elle-même les mouvements des skis, les gardant au sol en tout temps. Cela fait en sorte que vous n’avez plus à craindre de l’échapper dans une courbe lorsque le ski extérieur cherche à lever.  

Toutes les capacités de performances assez incroyables tournent autour de la fameuse suspension YRSS (Yamaha Reactive Suspension System). Développée en 1991 par Yamaha, pour le marché de l’automobile, elle a été adaptée pour la motoneige cette saison. Tout se passe dans le système de transfert du niveau d’huile entre les deux amortisseurs REAS à l’avant, à partir d’un réservoir central. Les amortisseurs s’échangent des informations pour mieux équilibrer les mouvements latéraux de la motoneige afin d’assurer une stabilité certaine. Au cours de l’hiver, soyez assurés que je vais valider mon choix en roulant plusieurs fois avec cette motoneige.

TITAN ADVENTURE

Les motoneiges que je vais surveiller en 2018

Si Polaris dominait la montagne, il leur manquait une motoneige polyvalente, capable de bien se débrouiller autant dans les sentiers que dans la neige profonde. Le manufacturier a franchi une nouvelle étape en présentant cette saison son Titan. Avec un tel nom, il ne faut pas réfléchir longtemps pour déduire à quoi peut servir cette motoneige. Pour l’avoir essayée, elle nous a montré un visage qui n’existait pas chez Polaris. On est loin de l’ancien modèle qui devait se rapprocher de ce genre de performances, le fameux Wildtrack. Honnêtement, pour l’avoir essayée, on découvre véritablement une nouvelle dimension. Après l’avoir roulée en sentiers, il a fallu lui demander de livrer la marchandise en neige profonde, un défi qu’elle a relevé de belle façon. Équipée du moteur éprouvé de la compagnie, le 800 Cleanfire, elle peut répondre rapidement à vos commandes, quelles que soient les conditions dans lesquelles vous vous retrouvez. Lors des essais de West Yellowstone, le temps est limité. Plusieurs membres du groupe doivent l’essayer durant la période où elle est disponible. Il me reste encore des choses à faire avec cette nouvelle motoneige. Par exemple, je veux vérifier si sur une longue période de travail elle fournira des performances toujours au même niveau. Dans la neige folle, en situation où elle devra fournir le maximum pour nous sortir du pétrin, je veux la voir réagir. C’est le but que je me suis fixé cet hiver, toutefois, à première vue, elle s’est révélée assez surprenante.

Essai de la Arctic Cat RIOT 8000 2022

XF 8000 CROSS COUNTRY

Les motoneiges que je vais surveiller en 2018

Cette saison, Arctic Cat arrive avec son nouveau 800 C-TEC 2 inspiré de la même technologie que le 600 C-TEC. Entièrement conçu par les ingénieurs de la compagnie, ce moteur procure aux modèles où il est installé une toute nouvelle capacité de performances. Sa puissance de 160 HP fait la différence. J’ai arrêté mon choix sur le XF 8000 Cross Country en raison des performances nettement supérieures qu’offre le nouveau moteur. J’affectionne particulièrement ce type de motoneige qui se manœuvre toujours bien, quelles que soient les conditions. Pour s’amuser et avoir de la réponse lorsqu’on en veut c’est, selon mon moi, un des meilleurs modèles de sa catégorie cet hiver. Encore une fois, je me promets bien de pousser plus loin mon essai cet hiver en roulant le plus souvent possible avec ce modèle de la gamme Arctic Cat. Je vais être en mesure de me faire une meilleure idée des performances que peut offrir ce modèle qui bénéficie grandement du nouveau moteur.

Auberge du Draveur - Motoneige