Lanaudière – Quadistes et motoneigistes, les policiers vous ont à l’oeil

Lanaudière - Quadistes et motoneigistes

Il n'y a pas que sur les routes où les policiers veillent à ce que les conducteurs respectent les lois. Les adeptes de quad et de motoneige peuvent également les croiser sur les sentiers dédiés aux véhicules hors route, où ils interviennent sporadiquement pour sensibiliser, mais également réprimer les pilotes aux comportements dangereux.

Du côté de Terrebonne, 12 policiers sont aptes à intervenir sur les sentiers de véhicules hors route en utilisant les quatre VTT ou les deux motoneiges à leur disposition. Deux traîneaux d'urgence sont également disponibles si des gens perdus en forêt doivent être évacués d'urgence, par exemple.

À Mascouche, quatre policiers habituellement affectés à la circulation font de la surveillance de sentiers pendant la saison forte. La flotte du Service de police de Mascouche est dotée de deux VTT et d'une roulotte.

Les yeux et les oreilles des policiers

Les policiers travaillent en étroite collaboration avec les agents de surveillance de sentiers et les responsables des clubs de quad ou de motoneigistes.

Ces derniers sont en fait les yeux et les oreilles des policiers et les informent des problématiques vécues, ce qui aide les forces de l'ordre à cibler leurs opérations.

«En début de saison, nous pouvons aussi donner un coup de main aux agents de surveillance de sentiers, en faisant un barrage pour de la vérification de documents, comme les droits d'accès, par exemple», explique Martin Gagnon, sergent affecté à la sécurité routière et aux événements spéciaux pour le Service de police de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion.

Interventions ciblées

À Terrebonne, que ce soit en quad ou en motoneige, deux agents à la fois peuvent être déployés, pas nécessairement tous les jours, pour des interventions très ciblées. Il n'y a pratiquement jamais de journée de «patrouille de routine».

La plupart du temps, les interventions se tiennent la fin de semaine ou durant les périodes de vacances pendant lesquelles l'achalandage est accru.

Les Portes Ouvertes FCMQ sont reportées au 19-20 février 2022

«L'été, nous intervenons selon les plaintes que nous recevons pour appliquer les règlements municipaux. Les amateurs de VTT se réunissent souvent à des endroits où leur présence est interdite, comme des sablières ou les terrains du ministère de la Défense nationale», souligne M. Gagnon.

«L'hiver, nous appliquons la loi (sur les véhicules hors route). Nous pouvons faire de la sensibilisation, comme rappeler à un conducteur d'ajouter un

rétroviseur manquant à son engin. On peut aussi faire des opérations radars, car il y a aussi des limites de vitesse sur les sentiers», poursuit le sergent.

Même chose à Mascouche. «Un minimum de six opérations ciblées sont effectuées chaque année pour la vitesse et le respect des règlements», indique Isabelle Gagné, conseillère en communications pour la Ville de Mascouche.

Pratique lors de tempêtes

Lorsqu'on lui demande s'il a des anecdotes particulières concernant les VTT ou les motoneiges à raconter depuis son arrivée comme policier à Terrebonne en 1994, M. Gagnon se souvient de deux gigantesques tempêtes de neige.

«Il y avait tellement de neige que les véhicules ne circulaient plus. On intervenait en motoneige. C'était assez spécial de se promener en motoneige en plein milieu de la Ville.»

Il ajoute que les véhicules hors route peuvent être aussi fort utiles lorsqu'il faut intervenir en forêt ou dans des endroits difficilement accessibles en voiture ou à pied pour retrouver des gens perdus, par exemple.

Contraventions

En 2015, les agents du Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion ont effectué 14 sorties en VTT et 5 en motoneige, pour des totaux respectifs de 126 et 45 heures. On dénombre 74 constats d'infraction remis aux conducteurs de VTT et 31 aux pilotes de motoneige, dont la grande majorité pour une infraction au règlement municipal 229, ou alors pour la vitesse (voir tableau).

L'article 14 du règlement 229 de la Ville de Terrebonne stipule que la circulation des véhicules hors route est autorisée entre le 15 décembre et le 31 mars.

La première « vraie » tempête de neige est à nos portes !
Compilation des infractions 2014 2015
Permis et certificat  2 5
Assurance    3
Casque 2 1
Signalisation  1 1
Droit de passage 2
Vitesse 48 28
R.M. 229 (VTT) 36 36
R.M. 229 (camion style Jeep)  24 20
Autres   4 9
Constats totaux:  117 105

 

Auberge du Draveur - Motoneige