Lancement de la gamme Arctic Cat – Partie 2

Lancement de la gamme Arctic Cat – Partie 2

Après un pré-lancement de quelques modèles le 27 janvier dernier (Lire l’article… ), le fabricant Arctic Cat dévoile aujourd’hui tous les autres modèles de sa cuvée 2018.

Regardons ensemble les principales nouveautés que nous ont préparé les gens d’Arctic Cat.

Moteur Arctic Cat

Encore cette année, Arctic Cat introduit un tout nouveau moteur dans sa gamme de motoneige : le moteur Arctic Cat 800 C-TEC2. Comme nous l’avions anticipé (Lire… ), le fabricant de Thief River Falls, nous présente la version 800cc de son moteur 600 C-TEC2.  Il remplace donc le moteur Suzuki 800cc qui disparait ainsi complètement de la gamme de motoneige Arctic Cat.


Moteur Arctic Cat 8000 C-TEC2

Le 800 C-TEC2 est un moteur à injection deux stages (Dual Stage Injection). Tout comme son petit frère, la jupe de ses pistons comprend une fente qui permet, à haut régime, au mélange huile/essence d’être injecté dans la base du moteur. Ceci assure le refroidissement du dessous des pistons et ce mélange est ensuite dirigé vers la chambre de combustion via les ports de transfert afin d’être combiné à la partie huile/essence qui est injecté au même moment au-dessus du piston. De là, l’expression Injection à deux stages…

Autres particularités de ce moteur sont les nouvelles soupapes de puissance d'échappement qui contrôle maintenant le flot des gaz d’échappement sur les lumières d’échappement primaires et auxiliaires au lieu de seulement sur les primaires comme on pouvait le voir sur les configurations antérieures. Selon le fabricant, le résultat serait un moteur qui répond plus promptement et des performances accrues. Ces soupapes de puissance d'échappement sont de type multi stages et sont contrôlées électroniquement afin d’optimiser les performances et l’efficacité peu importe les conditions atmosphériques et le régime du moteur.


Nouvelles soupapes de puissance d'échappement

Tout comme la version 600cc, la lubrification est contrôlée électroniquement afin d’assurer une meilleure précision peu importe le régime du moteur. Selon le fabricant, cette meilleure gestion de la lubrification permettra d’optimiser l’utilisation de l’huile et assurera une meilleure fiabilité du moteur. 

Petite note qui nous a surpris un peu…. En effet, bien que la réponse du moteur en bas et moyen régimes ont été améliorés aux dires du fabricant, la puissance de ce moteur est sensiblement la même que le 800cc de Suzuki.

Poulie TEAM Rapid Response II

Pour 2018, tous les modèles 6000, 7000, 8000 et 9000 seront équipés de la poulie motrice TEAM Rapid Response II. Rappelons que cette poulie avait été introduite sur les modèles 9000 en 2017. 

Être en règle pour le bien de tous

Cette poulie permet d’augmenter significativement la durée de vie des courroies et offre des démarrages plus doux. 

Motoneiges de montagne 

Un nouveau châssis de montagne

Arctic Cat introduit le châssis Ascender pour la famille des M 6000 et 8000. Il s’agit d’un nouveau design de châssis qui est 7,5cm (3 po) plus étroit afin de faciliter la conduite dans la neige profonde ou lors des montées à flanc de colline. La position de l’arbre d’entrainement est maintenant 2,5cm (1po) plus bas et 1,9cm (3/4 po) plus à l’arrière. Ce repositionnement permet de mieux recevoir une chenille de 3 pouces et lui offrant un meilleur dégagement. Le barbotin est désormais muni de 8 dents contrairement à 7 dans le design précédent. L’angle d’attaque de la chenille est réduit permettant ainsi à la chenille de mieux « grimper » sur la neige.


Nouveau barbotin à 8 dents

Toujours sur le châssis Ascender, les marchepieds sont plus étroits afin de faciliter le contrôle de la motoneige en neige profonde ou lorsqu’on manœuvre à flanc de colline. De plus, la position des pieds du conducteur est maintenant avancée de 5cm (2 po). De plus, le poids du châssis a été réduit de près d’un kilogramme (2 livres).

Des motoneiges de montagne plus légères

Parlant de réduction de poids, Arctic Cat a significativement réduit le poids des modèles M6000 et M8000 cette année. En effet, ce n’est pas moins de 5,9 kg (13 livres) qui ont été rasé. Voici les endroits qui ont été touchés par cette cure d’amaigrissement :

•    Nouveau réservoir moulé qui offre aussi plus d’espace pour le rangement arrière sur les modèles qui ne sont pas muni de démarreurs électriques. Perte de poids de 2,25kg (5 livres)
•    Nouvel arbre d’entrainement en aluminium (au lieu d’acier). Perte de 1,35kg (3 livres)
•    Nouvel arbre de renvoie creux (jackshaft). Perte de 1kg (2,25 livres)
•    Nouveau système de freinage. Perte de 0,6 kg (1,3 livres)
•    Nouveaux panneaux et capot Gen II. Perte de poids de 0,45 kg (1 livre)
•    Nouveau support de direction en matériaux composite. Perte de poids de 0,225 kg (0,5 livre).

Semaine de vacances en motoneige dans Lanaudière


Nouveau système d'entraînement

Technologies qui nous reviennent cette année sur les modèles M6000 et M8000

Au cours des dernières années, Arctic Cat a introduit plusieurs améliorations aux modèles de la série M. Il n’est donc pas surprenant que le fabricant les intègre dans les modèles conçus sur la plateforme Ascender. Voici les principales :

Arctic Mountain Suspension (AMS)

Introduit sur les modèles M en 2016, la géométrie des bras de pivot (Spindles) et des bras oscillants (A-Arms) avait été revu afin d’être mieux adaptée aux manœuvres qu’exige la conduite en neige profonde. Cette conduite est donc plus prédictive en contre braquage particulièrement à flanc de colline. En effet, la forme des bras de pivot offre un meilleur dégagement latéral.

Suspension arrière Float Action

En 2017, Arctic Cat avait revu le design de la suspension Float Action. Cette « version » améliorée était pourvue de nouveaux rails plus légers. La géométrie de cette suspension a aussi été modifié l’an passé afin d’optimiser la tension de la chenille en toute circonstance et un meilleur débattement de l’avant du traineau. 

Phares au DEL

Sur certains modèles M8000 commandés au printemps (Snowcheck) et sur tous les modèles M9000, on retrouvera les phares au DEL. Ceux-ci offrent une lumière plus blanche et une intensité lumineuse accrue.

Plusieurs autres caractéristiques sont présentes sur les modèles M6000 et M8000 2018. Visitez le site du fabricant pour de plus amples détails.

Motoneiges de sentiers

Tous les modèles 6000, 8000 et 9000 des familles ZR, XF et M sont désormais équipés du nouvel ensemble de capot Next-Gen avec loquets rapide facilitant grandement la pose et le retrait des panneaux latéraux et du capot de la motoneige. Ceux-ci procurent également une circulation d’air améliorée aux poulies motrice et menée. De plus, la finition et le look de ces panneaux sont vraiment bien réussi.

Motoneiges utilitaires

Deux nouvelles venues dans la catégorie des motoneiges utilitaires chez Arctic Cat en 2018.

Norseman

La Norseman se veut une motoneige de type Sport-Utilité. Avec sa chenille Cobra de 15x156x1,6 pouces, sa suspension arrière articulée, ses skis ProUte, son guidon de montagne, son porte-bagage tubulaire, son sac de rangement et son attache de traineau, la Norseman est vraiment équipée pour répondre aux besoins de bon nombre de propriétaires de chalets, de lots boisés, d’érablières, etc… Elle est aussi bien adaptée pour ceux qui aiment explorer les petits coins perdus ou pour encore se rendre à votre ligne de trappage. 

Projet Objectif 2020 vu par un motoneigiste après 2 ans


Arctic Cat Norseman 6000 C-TEC2 2018

Deux options de moteur sont offertes soient le nerveux moteur 700cc 4 temps de la série 3000 ou le surprenant moteur 6000 C-TEC2. Ces modèles sont aussi équipés d’un démarreur électrique. 

Bearcat XT

Dans le cadre de l’entente d’approvisionnement avec Yamaha, un nouveau venu fait son apparition dans la gamme des Bearcat. Plusieurs d’entre vous auront sans aucun doute reconnu la silhouette de ce modèle. Propulsé par un moteur de 540cc deux temps à carburateur et équipée d’une transmission de bas et haut régime (Hi/Lo), d’une chenille Cobra de 20x156x1,5 pouces, d’un démarreur électrique et d’un grand coffre de rangement sous le siège, la Bearcat XT devrait plaire à bon nombre de motoneigistes situés dans la partie nord du continent.


Bearcat XT

Une motoneige pour les 6 à 12 ans
Dans le but d’offrir une alternative aux enfants de 6 à 12 ans de découvrir les plaisirs de la pratique de la motoneige, Arctic Cat introduit en 2018 la ZR 200. Cette motoneige n’est pas un motoneige-jouet comme la ZR 120 mais bien un véhicule conçu afin de rencontrer les normes afin être reconnue comme une motoneige en bon et due forme. Phare avant, lumière de frein, … Tout y est !


ZR 200 2018

Le problème pour le marché québécois est que pour conduire une motoneige, il faut être âgé d’au moins 16 ans. Pour la plupart des adolescents de 16 ans, la ZR 200 est probablement un véhicule trop petit et seront sans aucun doute plus attiré par une motoneige « pleine grandeur ».

Même si cette motoneige ne devrait pas percer le marché québécois, on salue cette belle initiative de la part du fabricant puisqu’elle a pour but d’assurer la relève.

Et maintenant ?

Au début du mois de mars, l’équipe Motoneiges.ca sera présente au SnowShoot afin de faire l’essai d’une soixantaine de modèles 2018 dont 16 ou 17 modèles de la gamme Arctic Cat. Nous vous invitons à consulter votre Magazine Motoneiges.ca du 1er au 5 mars ainsi que sa page Facebook (www.facebook.motoneiges.ca) et sa chaîne YouTube (www.motoneiges.video). Notre équipe publiera des reportages en direct de West Yellowstone.