Le bilan du Plan motoneige s’impose selon le préfet André Paradis !

Liste des hôteliers

Avec le problématique des droits de passage

Le Plan motoneige de la MRC Lac-St-Jean-Est viendra à échéance cette année et dès février prochain, un forum sera tenu afin d'en analyser l'impact et prévoir l'avenir.

Devant la problématique liée à l’obtention des droits de passage pour les sentiers de motoneiges il y a trois ans, la MRC de Lac-Saint-Jean-Est avait alors procédé à la mise en place d’un plan d’action afin d’assurer la pérennité de cette activité sur son territoire.

À cette étape-ci, le préfet André Paradis estime que la MRC de Lac-Saint-Jean-Est a assumé un grand leadership dans ce dossier mais qu’il est très important de mesurer l’impact du plan d’action motoneige auprès des différents intervenants.

C’est ainsi que la MRC tiendra un forum en février prochain afin d’être en mesure de valider de manière concrète les résultats obtenus par le plan d’action. Lors de cette rencontre, les partenaires du plan d’action seront invités à faire part de leurs commentaires en regard des impacts réels produits par ce dernier.

Ce plan d’action considéré comme novateur au Québec a nécessité l’implication financière de partenaires concernés de près par cette activité, soient les clubs de motoneiges de la MRC, les commerces ainsi que les agriculteurs dont plusieurs propriétés sont utilisées pour les sentiers.

« La MRC de Lac-Saint-Jean-Est a assumé un grand leadership dans ce dossier mais qu’il est très important de mesurer l’impact du plan d’action motoneige auprès des différents intervenants » — André Paradis, préfet de la MRC Lac-St-Jean-Est

Il faut également y ajouter l’implication financière du député/ministre Alexandre Cloutier.

Transition

Ce plan d’action qui viendra à échéance au terme de la présente saison devait permettre d’assurer une transition donnant aux instances gouvernementales tout le temps voulu pour trouver une solution durable à l’acquisition des droits de passage pour les sentiers de motoneiges.

Également, le plan assurait le financement d’une partie des opérations d’entretien du sentier #23 dans la Réserve faunique des Laurentides. Cette porte d’entrée qui permet aux motoneigistes de l’extérieur d’atteindre notre région et plus particulièrement notre MRC et ainsi générer des retombées économiques dans le milieu en profitant des produits et services offerts par nos commerçants.

Les Portes Ouvertes FCMQ sont reportées au 19-20 février 2022

André Paradis exprime cependant certaines réserves face au nombre de commerces qui ont participé financièrement au plan d’action. Il rappelle que la raison première du plan était de sécuriser les retombées économiques générées par cette industrie dans les commerces de la MRC.

Il tient à remercier ceux qui se sont impliqués de manière significative dans ce plan d’action.

Les Motoneiges Géro