Le Bonhomme Carnaval pour le Happening hivernal et le Snowcross

Liste des hôteliers

Attachez bien vos tuques mesdames et messieurs, puisque le Happening hivernal 2014 de Rouyn-Noranda et le Grand Prix de snowcross recevront de la visite rare du 16 au 18 janvier: le Bonhomme Carnaval lui-même en personne!

© Photo: Dominic Chamberland Marc Provencher, conseiller municipal, Jean-Pierre Roux, du Grand Prix de snowcross, Louis Kirouac, de la SDC, Ean Fortier, du Snowcross, Alain Thériault et Luc Lambert, du Club Rétro-ski, ainsi que Marc Sylvestre, du Snowcross, attendent beaucoup de monde au Happening hivernal 2014.

Regroupant différentes activités liées aux thématiques de la motoneige et de l’hiver, le Happening hivernal est né d’une collaboration entre le Snowcross, le Club Rétro-ski et la Société de développement commercial du centre-ville (SDC).

La venue du Bonhomme Carnaval sera le résultat d’un échange de bons procédés. Les dirigeants du Snowcross de Rouyn-Noranda ont accepté d’aider le Carnaval de Québec à organiser son premier snowcross, à la condition que celui-ci leur prête le célèbre bonhomme de neige pour quelques jours. «Ce serait la première fois que le Bonhomme se déplace en région», a souligné le directeur de la SDC, Louis Kirouac.

Le Bonhomme Carnaval va lancer le Happening hivernal 2014 avec sa présence à la Place de la Citoyenneté, le jeudi 16 janvier de 19h à 21h (où il sera accompagné de quelques mascottes locales telles Lappy et Frilou), avant d’aller se promener dans les rues du centre-ville le lendemain avant-midi.

Plus de 240 pilotes attendus

Concernant le Grand Prix de snowcross lui-même, qui se veut la version à motoneige du motocross, il en sera à une 4e édition dans sa forme actuelle, du 17 au 19 janvier au site Stadacona. Rappelons que l’événement constitue l’une des étapes du circuit de la CSRA (Canadian Snowcross Racing Association).

«Nous attendons une quarantaine d’équipes et plus de 240 pilotes provenant surtout de l’Ontario, mais aussi du Québec, des États-Unis et peut-être même un de la Norvège, a mentionné le président du Snowcross, Marc Sylvestre. Les équipes de professionnels sont composées de cinq à dix pilotes et il y a 26 classes au programme (dont certaines réservées aux jeunes, aux femmes, aux amateurs et aux vétérans). Avec les nuitées dans les hôtels, les repas dans les restaurants et tout le reste, on évalue les retombées économiques à plus d’un million $ pour Rouyn-Noranda», a-t-il indiqué.

Parmi les coureurs à surveiller, on nous a parlé de Iain Hayden, Lee Butler, Jeremy Van Dolder et Jamie Byers, sans oublier deux pilotes locaux, Jérémie Bisson (qui court dans le semi-pro) et François Turgeon. Le coordonnateur du Snowcross, Jean-Pierre Roux, promet à nouveau un spectacle haut en couleurs. «Notre piste de 2500 pieds de long par 60 pieds de large, avec ses cinq tremplins, est la plus grosse au Canada. On peut faire partir 12 machines en même temps et ça donne tout un show», a-t-il affirmé.

Défilé de motoneiges «vintages»

L’autre volet du Happening hivernal consistera en un défilé de motoneiges de type «vintage» dans les rues du centre-ville, le samedi 18 janvier à compter de 18h30.

Le Club Rétro-ski invite donc les propriétaires de motoneiges anciennes à prendre part à la fête. La presqu’île du lac Osisko servira de lieu de rassemblement et de point de départ. «Ça permet aux gens de voir l’historique de la motoneige. C’est un ‘’trip’’ de jeunes et de moins jeunes!», a lancé le président du Club Rétro-ski, Luc Lambert.

Pour faire sourire le public, une course des personnalités est prévue le samedi 18 janvier au Grand Prix de snowcross, course qui devrait inclure entre autres la conseillère municipale Sylvie Turgeon, la députée fédérale Christine Moore, l’animatrice de radio Isabelle Harvey et peut-être le député provincial Gilles Chapadeau. Le gagnant ou la gagnante recevra un prix de 500 $ à remettre à un organisme de son choix.