Le motoneigiste intrépide : Protégeons notre milieu naturel

Liste des hôteliers
Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais c’est dans les grands espaces que j’adore faire des randonnées avec ma motoneige Ski-Doo. Il n’y a pas d’autres loisirs d’hiver qui permettent de couvrir autant de territoire et de passer autant de temps à l’extérieur que la pratique de la motoneige. L’une des principales raisons pour lesquelles les gens aiment cette activité est ce besoin de toujours rester en contact avec la nature et les magnifiques paysages qu’elle nous offre. Nous avons donc tous intérêt, voire même le devoir, de protéger cette belle nature. Voici six bonnes habitudes à prendre afin de pouvoir continuer à pratiquer notre sport de la motoneige, maintenant et à l’avenir …

Adoptez les nouvelles technologies : les moteurs aux technologies propres, comme les gammes E-TEC, ACE et 4-TEC offertes par Ski-Doo, permettent non seulement d’améliorer les performances et d’agrémenter les randonnées, mais ils sont aussi meilleurs pour l’environnement. Ils utilisent moins de carburant et d’huile et produisent moins d’émissions.
 

Assurez l’entretien de votre motoneige : les motoneiges mal réglées peuvent émettre des gaz d’échappement inutiles ou produire des fuites de liquide qui polluent l’eau et l’air. Avant et durant la saison, confiez à votre concessionnaire Ski-Doo la mise au point et l’entretien régulier de votre motoneige afin de garantir une performance optimale qui est aussi respectueuse de l’environnement. Évitez les tentatives d’amélioration de la performance de votre véhicule qui se traduisent par un excès de bruit ou d’émissions.

Laissez des ornières, pas des ordures : si vous aviez l’espace de rangement pour apporter des articles ou de la nourriture, vous devriez être en mesure de ramener vos ordures afin d’en disposer aux endroits appropriés. Lorsque jetées n’importe où le long du chemin, en plus d’enlaidir le paysage, ces ordures constituent des preuves accablantes contre tous les motoneigistes et représentent un danger pour la faune.

Respectez les animaux sauvages : les animaux ont besoin de toute leur énergie pour survivre et ils ne peuvent la dépenser inutilement juste pour nous éviter ou nous fuir. Donc, si vous voyez des animaux sauvages, faîtes un détour ou ralentissez jusqu’à l’arrêt complet de votre véhicule, restez assis et attendez qu’ils se soient éloignés de vous tout naturellement.
 
Le lac Tahoe

Évitez les zones sensibles ou protégées : il ya tellement de splendides endroits pour faire de la motoneige, sans devoir empiéter sur les zones réservées pour la protection de la diversité des espèces, tant de la flore que de la faune. Rappelons, une fois de plus, que des traces de motoneige laissées dans ces domaines protégés causent un lourd préjudice à tous les motoneigistes.

Restez sur les sentiers : utilisez les pistes déjà tracées par les clubs de motoneige et vous éviterez ainsi de ravager des plantes vulnérables ou de blesser des animaux sauvages. Les sentiers balisés pour la motoneige protègent le milieu naturel ambiant des perturbations aussi inutiles que néfastes, tout en vous menant rapidement et en toute sécurité à l’endroit où vous voulez aller.
Démystifier la nouvelle Loi sur les véhicules hors route
Les Motoneiges Géro