Le projet de motoneige dans le parc Carleton dénoncé

Le projet de motoneige dans le parc Carleton dénoncé

Un ancien gestionnaire du parc provincial du mont Carleton, au Nouveau-Brunswick, dénonce le projet de développement de l'industrie de la motoneige à cet endroit.

Il s'agit d'un projet de 1,4 million de dollars pour l'aménagement d'un poste d'essence et l'accès à 344 km de nouveaux sentiers. La construction doit être terminée avant le mois de décembre.

La perspective d'un nombre grandissant de motoneiges dans le secteur inquiète certains citoyens, dont Jean-Louis Deveau, ancien gérant du parc.

« Ça nous inquiète parce qu'il n'y a eu aucune étude pour voir c'est quoi l'effet qu'il pourrait avoir sur l'environnement. On sait par contre qu'au parc Kouchibouguac, ils ont même diminué le montant de kilomètres accessibles aux motoneigistes, en 2010, parce que ç'avait un effet néfaste sur l'environnement, sur l'écosystème. Ils avaient 25 km de sentier pour les motoneiges. Ils ont réduit ça à 5 km.

« Le parc Carleton est quand même plus petit, une fois et demie plus petit que le parc Kouchibouguac, et présentement on a huit fois le nombre de kilomètres qu'on trouve au parc Kouchibouguac. Si ç'a un effet négatif sur les écosystèmes du parc Kouchibouguac, imaginez-vous quel effet une augmentation des sentiers dans le parc mont Carleton va avoir sur l'environnement du parc », déplore Jean-Louis Deveau.

Le projet de motoneige est financé par les gouvernements fédéral et provincial, la Ville de Saint-Quentin et la Fédération des clubs de motoneige du Nouveau-Brunswick.

Les promoteurs présentent ce projet comme un moyen de stimuler le tourisme hivernal et de créer des emplois dans la région.

Les Motoneiges Géro