Le souci de l’environnement des motoneigistes du Québec reconnu internationalement

Liste des hôteliers

Les 90 000 membres des clubs de motoneigistes du Québec ont vu leurs efforts de préservation de l’environnement récompensés lors du 42e Congrès international de la motoneige qui s’est déroulé du 10 au 12 juin à Coralville, en Iowa aux États-Unis. Le Conseil canadien des organismes de motoneige (CCOM) a décerné le Prix Excellence en Environnement à la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) afin de souligner le rôle de chef de file mondial joué par la fédération et ses clubs affiliés dans la mise en œuvre d’initiatives visant la préservation de l’environnement.


Le président de la FCMQ, M. Mario Côté, a reçu le Prix Excellence en Environnement décerné par le Conseil canadien des organismes de motoneige (CCOM). Le prix lui a été remis par M. Kevin Sweetland, président du CCOM, lors du 42e Congrès international de la motoneige.

Le président de la Fédération, Monsieur Mario Côté, a reçu le Prix au nom des quelque 90 000 motoneigistes membres des clubs du Québec. «Le rôle de la Fédération dans la recherche de solutions viables pour le développement de la motoneige écologique est maintenant plus important que jamais. Nous savons qu’il est possible de faire les compromis nécessaires afin d’assurer la protection de l’environnement ainsi que le développement de notre activité récréotouristique, qui est un levier économique indispensable aux régions. Dans notre démarche environnementale, nous pouvons compter sur l’appui inconditionnel des motoneigistes et de leurs clubs», de mentionner le président.

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec est le premier organisme de gouvernance de la pratique de la motoneige au monde à se doter d’un plan quinquennal d’action environnementale. Au cours de la dernière année, la Fédération a contribué, entre autres, au développement d’un projet de motoneige écologique en collaboration avec les étudiants du Club QUIETS de l’École de Technologie Supérieure de Montréal (ÉTS) et a procédé à la plantation de 880 arbres afin de compenser les émissions de carbone produites lors de la Randonnée Kelly Shires et lors de la tournée provinciale de la Caravane de la sécurité.

Le programme Ski-Doo P.A.S.S. finance des projets de clubs

«Nous sommes extrêmement fiers de cette reconnaissance internationale et nous savons que les motoneigistes du Québec ont le profond désir de répondre favorablement aux nouvelles exigences environnementales» de conclure Mario Côté.

 

Auberge du Draveur - Motoneige