Le succès au bout des doigts

Le succès au bout des doigts

Essai des gants Subzero de MOTORFIST


Gant Subzero de Motorfist

On m’a demandé de faire un essai à long terme des gants Subzero de Motorfist cette année. Voici ce que j’en retiens.

En enfilant les gants pour la première fois, j’ai immédiatement constaté que la grandeur du modèle essayé est de deux tailles plus grandes que ce que je porte normalement. Généralement, je porte du medium ou large au niveau des gants mais cette fois-ci, le modèle essayé était l’extra large. Donc, attention avant d’acheter… 

Le cuir des gants ainsi que les coutures sont très solides. La premières fois où j’ai enfilé les gants, j’ai même trouvé qu’ils étaient un peu rigides et manquaient de flexibilité, mais après quelques randonnées, le cuir s’est assoupli et tout est rentré dans l’ordre.

J’ai utilisé ces gants dans différentes conditions, de +2 jusqu’à -15 degrés, dans la neige, le verglas et même sous la pluie. Lors de ma dernière escapade justement, nous avions un mélange de neige mouillée et pluie. Le gant Subzero s’est très bien défendu à garder mes mains au sec. Je sentais seulement une légère humidité à la fin de la randonnée. Je ne peux pas dire si ce gant aurait été 100 % imperméable s’il avait plu toute la journée, mais pour les conditions que nous avons eues, je suis plus que satisfait. De toute façon, le but ultime en motoneige n’est pas de rouler sous la pluie…  

Ensuite, pour rouler dans ma belle région de la Montérégie, il faut être préparé à tout! C’est pour cela que les gants Subzero de MOTORFIST sont parfaits pour moi… Je m’explique en un mot : verglas. Ces gants sont munis d’un grattoir intégré au pouce gauche. Je peux vous dire que ce système fonctionne très bien. Juste assez rigide pour enlever la glace, mais assez souple pour ne pas grafigner les vitres du casque ou des lunettes.


Grattoir intégré au pouce gauche

Finalement pour les conditions très froides, encore une fois, les gants se sont surpassés. Je suis du genre très frileux et heureusement dans ces conditions, il m’a fallu seulement augmenter l’intensité des poignées chauffantes et j`étais très confortable. Petite note quand même, généralement un gant reste plus froid qu’une bonne mitaine, mais on y perd toute la précision de conduite et la facilité à activer les contrôles.

Essai des bottes CKX Taïga EVO et des gants CKX Confort Grip


Ajustement au niveau du poignet


Ajustement sur l’avant-bras

Auberge du Draveur - Motoneige