Le TransQuébec-3 impraticable sur la Côte-Nord

Liste des hôteliers

Le sentier de motoneige provincial a été très abîmé par les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la Côte-Nord depuis le printemps.

Le TransQuébec-3 (TQ-3) est sectionné à une centaine d’endroits et demeurera fermé cet hiver si des travaux ne sont pas réalisés d’ici les premières neiges.

Les dégâts sont majeurs notamment à Franquelin où le pont qui enjambe la rivière mène à une tranchée béante. L’assise du pont, sur la rive est de la rivière Franquelin, a été minée par l’eau puis emportée par la crue.

La région demande une aide d’urgence de 1,3 million à Québec. L’Association touristique régionale (ATR) de Manicouagan a lancé un appel au gouvernement à la fin de l’été.

Le directeur général de l’ATR, Denis Cardinal, explique que l’évaluation des dégâts a été longue et complexe. Les sentiers ne sont pas aisément accessibles durant la belle saison. « Il y a même un effort qui a été fait de façon exceptionnelle, il y a eu un survol en hélicoptère du territoire pour vraiment bien évaluer les dégâts », précise M. Cardinal.

L’estimation a été réalisée avant les fortes pluies de la semaine dernière à Sept-Îles et en Minganie, ce qui devrait faire encore grimper la facture.

Si rien n’est fait avant l’hiver, les motoneigistes pourront circuler dans les sentiers des clubs locaux, mais tous les clubs seront isolés les uns des autres. La région ne pourra pas profiter des retombées économiques du passage annuel de 2000 touristes à motoneige.

Il reste plusieurs semaines avant la saison de motoneige. Toutefois, le déclenchement probable d’une élection générale d’ici 48 heures laisse très peu de temps aux clubs de motoneige et à l’industrie touristique régionale pour obtenir l’aide réclamée avant la dissolution de la Chambre.

Lire l’article…

Article d’intérêt

Les Portes Ouvertes FCMQ sont reportées au 19-20 février 2022
Auberge du Draveur - Motoneige