Le White Rabbit pour les boisés

Liste des hôteliers

Le White Rabbit est un concept qui a déjà été imaginé, construit et testé par le passé sous diverses formes et par plusieurs compagnies avec des marchés ciblés et variés. J’ai décidé de me pencher sur ce concept après avoir discuté avec mon père d’un prototype conçu par Joseph-Armand Bombardier dans les années 1960 surnommé le ‘Lièvre’.

 

Ce prototype était une motoneige étroite, munie d’un seul ski conçu pour se faufiler entre les arbres dans les bois. (À l’époque il n’y avait pas de sentier). Le réservoir d’essence était installé très bas sur le véhicule afin de rabaisser le centre de gravité et il fallait évidemment être adroit pour garder son équilibre!

Lorsqu’on part explorer un sous-bois en motoneige, un véhicule étroit devient pratique, car rares sont les arbres qui décident de pousser à 48" de distance… (La compétition pour la lumière est féroce!) Une motoneige munie d’un seul ski avec une bonne chenille et un petit moteur pourrait donc faire l’affaire de bien des adeptes qui veulent simplement aller se promener autour de leur terre.

J’équiperais la White Rabbit avec un petit moteur de 15 hp ou moins car la motoneige n’a pas besoin d’aller vite et normalement, il n’y a pas trop de neige dans les sous-bois.

Il faudrait viser un poids inférieur à 200 lbs et un prix fixe de 2500 $. La forme du ski devrait être prévu pour taper la neige en avant et la chenille devrait être conçue pour «grimper» et non «pelleter» la neige. Évidemment la taille et le poids du pilote jouent beaucoup. L’ergonomie du véhicule changera sûrement. Par exemple, il serait peut-être mieux de la concevoir pour rouler avec un genou sur le siège au lieu d’être assis. Un «appui genoux»pourrait donc remplacer le siège.

J’espère que vous aimerez l’idée, n’hésitez pas à donner votre feedback!

Merci à Edgar Modesto qui a créé les images du White Rabbit!

 

Le chroniqueur Patrick Roch se joint à l’équipe de Motoneiges.ca