Les agriculteurs bloquent les sentiers

Liste des hôteliers

Les agriculteurs ont mis leur menace à exécution. Ils ont barré l’accès de leur terre à la motoneige avec des balles de foins et des pancartes.

Plus de deux cents producteurs agricoles étaient sur place, hier, à Saint-Prime, pour appuyer la démarche de leur syndicat, l’Union des producteurs agricoles (UPA) Saguenay-Lac-Saint-Jean d’interdire aux motoneiges de circuler sur leurs terrains comme moyen de pression contre la mesure de resserrement de 25% de l’assurance stabilisation. Ils étaient réunis près du sentier TransQuébec qui passe sur les champs appartenant à Sylvain Martel, en bordure de la route 169, au pied de la côte du Cran à Saint-Prime.

«Nous avons choisi Saint-Prime, car nous sommes dans une plaine agricole qui est le grenier de la production céréalière de la région. Bien des producteurs ne seront plus capables d’arriver si le gouvernement maintient sa position», a mentionné en entrevue le président de l’UPA régional, André Fortin.

Selon lui, avec les coupures prévues de 80 millions$ dans le programme d’assurance stabilisation, c’est environ 100$ l’hectare en dédommagement que les producteurs vont perdre. Une mesure qui va toucher directement plusieurs fermes de Saint-Prime, Saint-Félicien, La Doré, Albanel et Normandin.

 Pour lire tout l’article….

YETI SnowMX lance sa gamme de systèmes de moto sur neige 2023
Les Motoneiges Géro