Les conditions pour le long congé du jour de l’An 2013

Liste des hôteliers
Pour les Appalaches, la Beauce, la région de Plessisville, Thetford Mines, Lac William, Lac Mégantic, l’abondance de neige reçue par dessus une bonne base damée, rend les sentiers en bonne condition. Certains secteurs ont reçu localement un peu de pluie par dessus la base de neige tandis qu’à d’autres endroits en montagne les précipitations ont été sous forme de neige seulement. La plus grande partie des réseaux de sentier est ouvert et les sentiers sont en bonne condition. Le problème qui persiste à bien des endroits serait la non-fiabilité des plans d’eau en l’absence de pont.
 

Il est possible de faire de belles rencontres lorsqu’on circule dans les sentiers de motoneige.
 
Dans la plaine du St. Laurent, sur la rive sud comme  de Sorel à Lévis incluant Drummonville, Warwick et sur la rive nord de Berthier vers Québec,  la neige est suffisante et poudreuse mais le problème demeure la traverse de certains cours d’eau ce qui isole encore des secteurs et empêche de communiquer entre les régions. Les rivières encore fermés sur la rive sud sont Le Richelieu, la St. François, la Yamaska, La Nicolet. De Bécancour à Lévis, la présence de ponts évite bien des problèmes et il est facile d’y circuler sur les sentiers.
 
Dans les Laurentides soit Lanaudière, St. Gabriel de Brandon, et la Mauricie de St. Alexis, Shawinigan, Lac- aux- sables, La Tuque, Parent, Lac Édouard, la nouvelle neige a contribué à améliorer les conditions déjà très bonne dans ces régions forestières. Par contre la neige mouillée qui s’est déposé sur les arbres et son poids a contribué à  rendre certains passages plus difficiles. Les clubs s’attaquent présentement au débroussaillage et  nettoyage des branches mais les clubs  recommandent aux motoneigistes d’être vigilant à cet égard. Aussi l’abondance de neige et l’absence de grands froids permettant à la couche de glace de se former et d’épaissir suffisamment rendent encore les plans d’eau incertains donc fermé et non balisé à plusieurs endroits. Aussi il faut noter la présence de gadoue (slush) dans les cuvettes et sur les lacs. Certaines rivières tributaires du St. Laurent  sont encore infranchissables et c’est le cas de la Rivière St. Maurice encore fermée.  Il vaut mieux s’informer plus localement et respecter les signalisations informant des sections de sentiers encore non praticable ou il vaut mieux ne pas s’aventurer. Encore quelques nuits froides et se sera possible.
 
Comme certaines parties de l’Estrie et de  la Montérégie manquaient de neige pour commencer l’ouverture des sentiers, les précipitations d’hier mettront les bénévoles à l’oeuvre là ou la pluie n’a pas dominée. Ainsi, si la neige permet de faire les fonds, la saison pourra peut-être débuter prochainement dans ces secteurs. En attendant les régions plus au nord sont des destinations de meilleur choix. 
 
En général, les bénévoles des clubs travaillent à surfacer et ouvrir d’abord les grands réseaux. Les sentiers locaux sont principalement ceux qui ne sont pas toujours ouverts. 
 
Pour les régions plus au nord, comme le Saguenay Lac-St. Jean, la saison est à son meilleur et plus particulièrement dans les sommets comme les Monts-Valin. Il est à signaler que même dans les Monts-Valin, L’auberge du 31 kilomètres nous informe que  la glace n’est guère épaisse soit autour de 10 pouces ou 25 centimètres aux endroits mesurés. 
 
Méfiez vous des cours d’eau puisque la glace ne permet pas d’y circuler sécuritairement
 
En résumé et partout ou la neige est présente, il faut privilégier les sentiers, se tenir loin des cours d’eau car les clubs les surveillent pour vous. C’est la plus belle façon de célébrer l’arrivée de 2013.
 
Toute l’équipe de Motoneige.ca vous souhaite de bonnes vacances et un bon début d’année sur nos blancs sentiers. 
Auberge du Draveur - Motoneige