Les coureurs québécois pourront-ils stopper l’invasion américaine?

Liste des hôteliers
Sous la présidence d’honneur de Jacques Villeneuve Sr., la vingtième édition du Championnat nord-américain de la motoneige sur eau qui se tiendra dans le rang Chicago entre Warwick et Victoriaville, samedi et dimanche sera-t-elle encore l’affaire des coureurs américains ? Pour la circonstance, on aimerait bien que les pilotes québécois empêchent ces derniers de venir jouer les trouble-fêtes pour l’occasion.

C’est d’ailleurs le souhait du promoteur André Fortier. « À chaque année, j’organise quelques compétitions avant l’événement de Victoriaville afin que nos coureurs soient en excellente condition physique et prêts à faire la lutte aux nombreux Américains qui nous visitent. L’an dernier, ces derniers ont encore été les meilleurs, mais je sais qu’au Québec, nous pouvons rivaliser.»

Plus précisément, c’est Loren Ward, un habitué de ce Championnat nord-américain de motoneige sur eau qui avait été le chef de file de la filière américaine avec un dossier de quatre victoires lors de ce programme double qui s’était soldé avec douze premières places comparativement à huit pour les coureurs québécois. Il est vrai également qu’Amy Grenier avait largement contribué aux succès américains avec quatre victoires dont trois en Semi-Pro sur l’ovale.

Sur le plan ontarien, Ryan Desjardins, Guy Migneault et Rick Arbour étaient sur place. Desjardins est celui qui a le mieux tiré son épingle du jeu avec un truc du chapeau alors que Rick Arbour avait évité un blanchissage.

Puis, chez les Québécois, Pascal «Golden Boy » Desharnais avait certainement plu à ses concitoyens en l’emportant en trois occasions. Luc Daigle, également de Victoriaville, y était allé de deux visites dans le cercle des vainqueurs comparativement à une pour Mathieu Laroche de Victoriaville, Robert Gingras de Princeville et Claude Labonté de St-Simon.

Pour ce 20e anniversaire de ce Championnat nord-américain de la motoneige sur eau, on s’attend à la venue de plusieurs pilotes étrangers. Il est pratiquement assuré que les amateurs pourront encore applaudir les Américains Herb Yancey, Loren Ward, Amy Grenier, Scott Mosher, Seth Durfee, Sal Mancuso et quelques autres.

Nouveauté : le casque CKX Contact

Desharnais-Yancey

Encore une fois, sur le plan québécois, les grands favoris pour mater l’invasion étrangère seront ; Pascal Desharnais, Mathieu Laroche et Luc Daigle, tous trois de Victoriaville, Robert Gingras de Princeville et en Semi-Pro, Alain Chouinard de St-Modeste et Charles Guillemette de Drummondville.

Charles Guillemette

Ce Championnat nord-américain de motoneige sur eau comporte deux journées remplies d’action avec des classes différentes à chacune d’elle. Dans le rang Chicago, on offre aux amateurs toutes les facilités nécessaires afin de passer un week-end agréable allant du stationnement au camping en passant par des cantines et boissons de toutes sortes et tout cela dans un décor très agréable.

Il est bon toujours de préciser que ce programme aura lieu beau temps, mauvais temps. On vous demande d’apporter votre chaise et même votre parasol afin d’être plus confortable. L’admission pour la journée de samedi est de 15 $ pour les adultes et de 18 $ pour le dimanche, mais à l’entrée, on peut se procurer un forfait week-end pour la somme de 25 $.

Un autre programme
Faisant suite à la demande de quelques coureurs de la région, les dirigeants du Circuit de course de motoneige sur l’eau du Québec (CMEQ) ont annoncé qu’une cinquième course avait été ajoutée au calendrier. Cette confrontation aura lieu à Gatineau, le samedi 27 août.   

Les Motoneiges Géro