Les essais 2005 : RS Vector

Liste des hôteliers
De la
nouvelle famille des RS, Yamaha nous offre une version à chenille courte
de sa motoneige munit du Genesys 120hp, la RS Vector. Cette motoneige pour une
personne est bien équipée, avec tous les instruments au volant,
mise à part le petit bouton du compteur journalier qui est encore isolé
sur le tableau de bord. Pour les spécifications techniques, je vous donne
le lien sur la page de ce modèle sur le site de Yamaha :

https://www.yamaha-motor.ca/products/products.php?model=470&class=48&group=S&LANG=fr

L’essai
de ce modèle s’est fait dans les différents sentiers se
situant entre Lévis, Montmagny, Notre dame du Rosaire et St Henri dans
la région de Chaudière/Appalaches. Les conditions étaient
de -6c et l’état des sentiers variait de passable à bon
avec quelques plaques de glace par endroit. Tout d’abord, la position
de conduite de ce modèle est supérieure à la RS Venture
que nous avons déjà essayée. En fait, le siège est
un peu plus haut et s’affaisse moins quand on prend place, résultat
: on gagne facilement 2 pouces de hauteur ce qui fait une grande différence
pour les personnes de 6 pieds et plus. La maniabilité est bonne et les
skis ne lèvent pas en virage serré comme le faisait quelques fois,
la RX1. Il faut noter cependant que le modèle essayé, n’avait
pas de correcteurs sur les skis et subissait de constants changements de trajectoire
en sentier. Le moteur semble ajusté différemment de la RS Venture
que nous avions essayée, le son et la réponse étant différents.
La puissance est excellente et le moteur réagit sur demande de façon
impressionnante. La transmission « clutch » répond instantanément
au risque de paraître un peu brusque pour certains. Le roulement de la
chenille reste encore bruyant bien que moins fort que la Venture de 144 pouces.
Du beau travail a été fait par les gens de Yamaha concernant la
suspension arrière. On perd un peu de traction avec la chenille de 121
pouces étant donné le poids à l’avant. Coté
odeur et émanation, il va s’en dire que l’on se rapproche de la
perfection car aucune odeur ne se dégage de vos vêtements en fin
de journée même si vous avez suivi une autre RS Vector toute la
journée. La finition de la motoneige est à l’image de ce
que nous a habitué Yamaha soit, impeccable. Coté consommation,
nous avons eu un rendement impressionnant de 13,7 litres au 100km ce qui est
considéré comme « exceptionnel » par rapport à
la puissance disponible.

Un nouveau système de financement pour les clubs de motoneigistes du Québec

Bref, une
motoneige pour les amateurs de randonnée solo qui veulent disposer d’amplement
de puissance tout en ayant une consommation d’essence optimale. Voici
notre grille Motoneigiste.com pour la Yamaha RS Vector :

1- Maniabilité
et position de conduite 3/5
2- Confort et suspension 4/5
3- Accès aux commandes 5/5
4- Puissance du moteur* 4/5
5- Bruit et vibration du moteur 5/5
6- Roulement de la chenille 3/5
7- Traction de la chenille 3/5
8- Finition du véhicule 5/5
9- Odeur et émanation 5/5
10- Consommation d’essence 5/5
11- Position du passager n/a
12- Confort du passager n/a

Total
sur 50 : 42/50

* En fonction
d’une catégorie similaire.

Merci à
l’équipe de RPM Rive Sud pour leur collaboration lors de cet essai.
Pour information sur ce modèle ou tous autres modèles Yamaha,
contactez André Lessard au 418-835-1624ou sur www.rpmrivesud.com.


Cliquer l’image
pour agrandir

Cliquer l’image
pour agrandir

 

Auberge du Draveur - Motoneige