Les Ours blancs recherchent des bénévoles pour débloquer les sentiers

Liste des hôteliers
Le verglas et la tempête de neige ont fait d’énormes dégâts sur les sentiers du club de motoneigistes Les Ours blancs. Tous ont été fermés. Plusieurs arbres sont tombés à travers les sentiers et d’autres penchaient dangereusement au dessus. Sur les 600 km du réseau, 450 étaient impraticables.
 
«Avant Noël et même le lendemain, des équipes de bénévoles membres du club ont commencé à travailler fort, explique le président François Saumure. Pour sauver la saison, cela va prendre beaucoup de bras pour dégager les arbres qui empêchent nos opérateurs  de surfaceuse de passer. Nous lançons un appel à tout le monde, membres du club ou non, en particulier les personnes qui ont des scies mécaniques et des débroussailleuses.»
 
Les besoins sont les suivants : repérer les endroits où les sentiers sont encombrés, prêter main forte aux bénévoles en charge des différents secteurs.
 
L’an dernier déjà, 125 km de sentiers avaient été fermés suite à une tempête. Cela avait coûté 31 000 dollars au club et nécessité trois semaines de travail avec trois pelles mécaniques. «Mais cette année nous n’avons pas les moyens de couvrir des tels frais, poursuit François Saumure. D’où l’urgence de trouver des bénévoles.»
 
Ces derniers ont commencé par remettre en état les sentiers Trans-Québec : le Parc linéaire de Maniwaki à Kazabazua, le tronçon Maniwaki-Bois-Franc, Maniwaki-Grand-Remous, Bois-Franc-Montcerf-Lytton. Ils s’occuperont des autres ensuite. Des professionnels de la Société sylvicole de la Haute-Gatineau devaient prêter main forte.
 
Tous ceux et celles qui souhaitent donner un coup de main sont invités à communiquer avec  François Saumure au 819 334-4854.     
 
Tous les membres du club motoneige Les Ours blancs sont invités à faire preuve d’indulgence suite aux caprices de dame nature. L’organisation tentera de vous tenir informés via son site internet www.oursblancs.com dans la section «conditions des sentiers» ou via sa page Facebook.