Les sentiers préférés des mordus de motoneige

Liste des hôteliers

Avec ses 33 000 km de sentiers balisés réservés à la motoneige, ses 4500 bénévoles qui les entretiennent et ses 208 clubs de motoneigistes, le Québec est incontestablement un paradis pour la motoneige.

Deux vieux adeptes de cette activité, Raymond Lefebvre, ancien président de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ), et Paul Gélinas, un passionné de la motoneige depuis un demi-siècle, nous livrent, en ce début de saison, leurs coups de coeur pour faire du scooter des neiges au Québec, comme disent les Français.

Pour les deux hommes, en haut de la liste figure la région des Monts-Valin, un massif de 7000 km2 situé au nord de Chicoutimi. «Les fous de motoneige y font leur pèlerinage annuel, car c’est la première région à ouvrir ses sentiers, vers la mi-novembre, et c’est la dernière à les fermer en avril», explique Raymond Lefebvre, actuellement porte-parole de la campagne À vos motoneiges, qui incite les gens à découvrir cette activité.

Les atouts des Monts-Valin: la quantité faramineuse de neige que reçoit année après année ce territoire ainsi que la largeur des sentiers, qui empruntent des anciens chemins forestiers. «Pour les moins expérimentés, c’est l’idéal, car c’est plus facile d’y circuler que sur des chemins sinueux», dit M. Lefebvre. Ce territoire donne accès à des villages enchanteurs, comme Les Escoumins, sur le bord de l’estuaire du Saint-Laurent, et Sainte-Rose-du-Nord, sur le fjord.

Le rocher Percé sous la neige, un must

Si faire le tour de la Gaspésie est un classique estival, il l’est tout autant en hiver. «Sauf que c’est encore plus spectaculaire de le faire en motoneige, car les sentiers surplombent constamment la route, nous procurant des points de vue sensationnels sur le fleuve et les villages», dit M. Gélinas. Comme en été, le rocher Percé constitue le clou du périple. Cependant, vu les changements climatiques, il n’est plus possible de se rendre près de l’orifice en hiver, le fleuve ne gelant plus suffisamment.

Lire tout l’article…

Le Programme Ski-Doo P.A.S.S. finance plus de 500 000 $ de projets