L’essai des gants Alaska de CKX

L'essai des gants Alaska de CKX

Cette année, j’ai eu l’opportunité d’essayer un tout nouveau produit de CKX, le gant Alaska. 

L'essai des gants Alaska de CKX - motoneiges - motoneigistes

Chaque année, CKX tâche d’améliorer ses produits, avec ce gant l’entreprise n’a pas changé sa mission. CKX a misé sur la qualité et l’on peut facilement le percevoir. 

En premier lieu, il est fait à 100 % de cuir qui permet une bonne durabilité, surtout à l’intérieur de la main qui peut s’user prématurément sur le guidon, mais aussi cela fait une bonne barrière contre le vent.

L'essai des gants Alaska de CKX - motoneiges - motoneigistes

En dessous de cette couche de cuir, il y a une membrane d’étanchéité qui permet de garder les mains au sec tout au long de la journée. Même si le cuir est durable, on sait qu’il peut devenir humide parfois et cela peut être très désagréable, mais avec la membrane, ça permet de contrer ce désagrément.

L'essai des gants Alaska de CKX - motoneiges - motoneigistes

Au niveau de l’isolation, le gant Alaska a, sur le dessus de la main, une isolation de 140 g et dans la paume il y a 40 g. Ainsi, pour les journées froides de hors-piste, c’est l’idéal, tout comme pour les chaudes journées de sentier. 

Pour l’amateur de sentier qui voudrait avoir qu’une seule paire de gants, je ne vous le conseille pas si vous n’avez pas une bonne protection des mains au vent comme un pare-brise haut ou déflecteur de guidon.

L'essai des gants Alaska de CKX - motoneiges - motoneigistes

Pour un gant relativement chaud, j’ai trouvé la dextérité bonne avec les doigts précourbés pour favoriser la prise au guidon, en plus d’être souple pour un gant de cuir. Une chose que j’ai bien aimée est l’attache qu’il y a au niveau des poignets, au lieu d’être sur le dessus du gant, comme pour la majorité, elle est en dessous. Je trouve qu’elle permet un accès plus facile et le soutien de la main est encore meilleur.

L'essai des gants Alaska de CKX - motoneiges - motoneigistes

Petit point à améliorer, j’ai trouvé que la portion du gant au niveau des poignets était mal proportionnée, elle est trop petite pour la mettre par-dessus notre habit et trop grosse pour mettre notre manche par-dessus, ce qui était très désagréable.

Polaris 850 Matryx Khaos Slash 155 2022 - Bilan de mi-saison... Jetons un coup d'œil.

Somme toute, j’apprécie l’expérience du gant de CKX.

Non seulement parce que c’est un gant de qualité pour performer des années durant, mais aussi parce que le soutien de la main est vraiment très bien en plus de garder les mains au sec avec sa membrane imperméable.

Encore une fois, un gros merci à CKX pour cet essai. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site web de CKX.

Motoneiges Ski-Doo