L’Express Beauce-Mégantic se développe plus rapidement que prévu

L’Express Beauce-Mégantic se développe plus rapidement que prévu

Corridor récréotouristique ouvert en janvier 2015, l’Express Beauce-Mégantic a mis peu de temps pour devenir populaire auprès des motoneigistes et quadistes.

Ce couloir de terrains totalisant 90 kilomètres entre Tring-Jonction et Lac-Mégantic appartenait autrefois au Canadien Pacifique. La compagnie a vendu le tout à un organisme sans but lucratif portant le nom du corridor.


Photo à titre indicatif

«On s’est entendu avec les clubs de motoneiges et VTT pour que leurs membres circulent dans le couloir sans payer des frais supplémentaires. Chaque club est responsable de développer et d’entretenir la partie du couloir passant par son territoire», mentionne Michel Gagnon, président de l’Express Beauce-Mégantic.

Pour l’instant, il n’existe pas des statistiques officielles sur le nombre de véhicules passant dans le couloir. Michel Gagnon confirme cependant que les motoneiges et quads sont nombreux à utiliser ce passage. Cette même circulation s’accentuera lorsque le couloir sera entièrement aménagé.

«Le corridor est utilisable à 70 %. Ça se développe plus vite qu’on pensait. On peut circuler de Tring-Jonction à Saint-Éphrem et de Courcelles à Lac-Mégantic. Nous devrons négocier avec des propriétaires privés et Transports Québec pour continuer le chemin dans les secteurs de Saint-Évariste et La Guadeloupe», mentionne Michel Gagnon.

Entre ces deux municipalités, l’ancienne voie ferrée traversait la route 108. «Le train pouvait facilement se faire voir par les voitures en pente. Ce n’est pas le cas pour des véhicules hors route», soutient M. Gagnon.

La municipalité de La Guadeloupe a aussi construit une piste cyclable sur un passage appartenant au Canadien Pacifique. Le contrat liant les deux parties est valide jusqu’en 2017.

«On négocie avec la municipalité pour une entente de partage. On ne veut pas enlever la piste cyclable, mais on pourrait passer à côté», pense M. Gagnon.

Excellente cohabitation

À travers le développement du parcours, les responsables de l’Express Beauce-Mégantic mettent l’emphase sur la cohabitation entre les utilisateurs.

«Ça va très bien, car les clubs ont la même juridiction dans le corridor que sur leurs sentiers pour surveiller les passants. Il y a eu quelques plaintes sur le bruit, mais aucun bris», de dire Michel Gagnon.

Sous peine d’amendes, il rappelle que les motocross et véhicules du type endurocross n’ont aucun droit de circuler sur l’Express Beauce-Mégantic.

Le corridor devrait bientôt être inclus par sections dans les sentiers provinciaux de motoneige et quad. Des ententes pourront aussi avoir lieu pour des événements spécifiques.

«Ça s’est déjà fait pour des traverses de chevaux lors des Festivités western de Saint-Victor», mentionne M. Gagnon.

On peut en savoir plus sur le corridor en visitant la page Facebook «L'Express Beauce Mégantic».

Les Motoneiges Géro