L’industrie de la motoneige en pleine relance dans Charlevoix

Liste des hôteliers
L’industrie de la motoneige de Charlevoix se prend en main et orchestre sa relance. Avec l’injection rapide d’un million $, dont l’ouverture de près de 175 km de nouveaux sentiers dans l’arrière-pays, elle veut devenir la destination motoneige par excellence du Québec d’ici quatre ans.
 
«Quand tu es en train de prendre le champ, tu fais tout ce qu’il faut pour reprendre le contrôle de ta voiture. Notre industrie est en train de prendre le champ. Tout le monde est en train de manger notre industrie de la motoneige. Nous avons un coup majeur à donner. Si tout le monde participe à ce projet, du plus petit au plus gros, nous allons réussir», résume le porte-parole du comité de relance, Jacquelin Tremblay, stimulé par l’exemple du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
 
La relance nécessite environ 2 millions d’investissement d’ici 3 ans, dont un million pour amorcer la prochaine saison en décembre 2013
 
Également propriétaire de la Pourvoirie du Lac Moreau, M. Tremblay travaille depuis huit mois avec les deux clubs de motoneigistes locaux, Sapin d’or et des Aventuriers, ainsi que les CLD, à ce projet de relance de cette industrie hivernale dont ils estiment les retombées économiques régionales à 15 millions $ «dans les bonnes années».
 
La relance nécessitera environ 2 millions $ d’investissement d’ici trois ans, dont un million de dollars pour amorcer la prochaine saison, en décembre 2013. L’achat d’équipement et l’ouverture de 175 nouveaux kilomètres de sentiers dans l’arrière pays sont notamment ciblés pour la qualité de la neige et la mise en valeur de paysages uniques, dont ceux voisinant le secteur des Hautes-Gorges de la rivière Malbaie. Gouvernement, organismes locaux et promoteurs sont invités à contribuer.
 
 
Virage bien accueilli
 
Un coup de barre salué par le milieu. Le directeur général de Tourisme Charlevoix, Jacques Lévesque qui constate que «le virage» était nécessaire et que «le produit de la motoneige est peu supporté dans Charlevoix […] Ça aurait pus arriver avant, mais ça arrive à point. C’est excellent.»
 
La recherche du financement reste «le défi important», croit le président des Aventuriers, Raynald Harvey. «On voit un peu faire les autres régions et on ne voulait pas être la troisième ou quatrième destination. Nous avons le territoire pour être capable d’aller plus loin.»
Essai de la Ski-Doo Summit Edge 2022
Grand Salon Motoneige Quad 2022