Coup de coeur de Stéphane Miville

Liste des hôteliers
Bien que j’aie eu l’occasion de participer à plusieurs SnowShoot, chacun d’entre eux se voulait unique et rempli de surprises. Au fil des années, les manufacturiers nous ont toujours réservé de telles surprises, et 2014 n’a pas fait exception à cette règle. 
 
Que dire du partenariat entre Yamaha et Arctic Cat, qui va sans aucun doute être bénéfique pour les deux compagnies… Bombardier qui attaque le marché des 90-100 chevaux avec un tout nouveau moteur 4 temps, un 900 ACE…Arctic Cat qui revient dans la catégorie des 600 CC avec un tout nouveau moteur fabriqué par le manufacturier avec une toute nouvelle technologie d’injection Et Polaris qui présente maintenant la légendaire Indy à plusieurs segments…
 
Bref, chaque amateur va, encore une fois, y trouver son compte dans la cuvée 2014.

Ski-Doo 2014  
Je vais certainement en surprendre plusieurs, mais mon coup de cœur 2014 chez Bombardier n’est pas une nouveauté.Ce n’est pas un système d’attache pour les sacs de voyage ou leur dernière création, l’exceptionnel moteur 900 Ace qui demeure tout de même très intéressant. Non. Ce n’est pas ce moteur qui m’a fait vibrer ou qui m’a donné des sensations diverses au point de dire : j’en veux absolument un…
 
 
 
Parfois, nous avons tendance à oublier ce qui est déjà très bon et qui subit divers ajustements et certaines améliorations au fil des années…! Serait-ce que l’on appelle… atteindre sa maturité…? Probablement que oui. Néanmoins, mon choix pour 2014 s’arrête sur la MXZ X 600 Etec!!! 
 
Les ajustements et calibrations répondant aux exigences de l’altitude du West YellowStone étaient vraiment sur la ¨coche¨ comme dirait un ado… Il ne suffisait que de quelques mètres pour se questionner sur la cylindrée de cette petite ¨rocket¨…
 
MXZ X 600 Etec!!! 
 
Une excellente vitesse de pointe et des reprises à faire rougir les 800… Le plus intéressant était sans aucun doute la maniabilité du 600 car avec la 800 CC, les reprises étaient plus violentes et il fallait doser l’accélération pour éviter des effets non désirés rendant la motoneige un peu imprévisible.
 
Avec le 600 ETEC, les accélérations étaient légèrement plus linéaires, ce qui donnait une excellente stabilité en sortie de virage. Pas de trouble, on ¨clanche¨ et tout se passe bien!!!
 
Et que dire du look… la version du printemps, noire avec graphiques noirs mats, était tout simplement irrésistible… J’ai «trippé» avec ce petit bolide…  
 
Arctic Cat 2014 
 
Mon coup de cœur chez Arctic Cat va à une belle surprise en 2014!! À chaque année, on essaie de deviner ce que les manufacturiers vont nous présenter de nouveau, mais cette fois-ci, la gang de Theif River Falls nous a vraiment surpris avec un tout nouveau cheval de bataille, un retour dans la classe  des 600CC avec un nouveau moteur 2 temps à injection deux stages. 
 
 
Deux caractéristiques sont très intéressantes avec ce nouveau pur-sang, la première étant qu’ il est fabriqué par Arctic Cat au Minnesota, et non pas par Suzuki comme autrefois. Cela laisse entrevoir, je crois, un bel avenir pour Arctic Cat et sa division 2 temps. 
 
Les innovations technologiques englobent la deuxième caractéristique emballante de ce moteur, soit un nouveau système d’injection à deux stages. L’injecteur, situé dans la porte de transfert du cylindre, injecte l’essence directement sur le piston alors que celui-ci est à son point mort bas.
 
Ceci constitue le premier stage, mais à un régime plus élevé, ce même injecteur, envoie également sous le piston de l’essence pour refroidir le roulement à bille de la bielle. Comment font-ils cela ? Une simple ouverture dans le piston laisse passer l’essence directement en dessous…Fallait y penser…
 
 
Les performances offertes par la ZR 6000 El tigre, étaient très respectables, bien que la calibration finale n’était pas encore terminée. On peut facilement affirmer que le 600 ETEC aura maintenant de la compétition… 
 
 
Coup de cœur Polaris 2014 
 
Voici le 800 cc deux temps le plus sous-estimé de l’industrie et cela sans aucun doute…? Depuis les modifications apportées à ce moteur, et ce à chaque année, on observe encore plus de raffinement et des améliorations dans la calibration, principalement au niveau des embrayages qui demeurent le cœur du moteur… Probablement une résultante de la compétence des gars de Polaris qui calibrent les motoneiges à West YellowStone? 
 
 
Ces techniciens jouent certainement un rôle majeur dans les  résultats obtenus car ce n’est pas chose simple que de calibrer des moteurs et embrayage à une altitude variant entre 6000 et 10000 pieds environ. Les pertes de puissance peuvent aller jusqu’à 25 ou 30% à cette hauteur…Mais il n’en demeure pas moins que la puissance doit être là à l’origine pour offrir des performances comme celles que nous avons testées… 
 
Mon coup de cœur 2014 va donc à la 800 swithchback!!! 
 
Mon coup de cœur 2014 va donc à la 800 swithchback!!! 
 
Après quelques allers-retours sur un lac, toute notre équipe est restée surprise de voir une motoneige Polaris arriver en premier. Les embrayages exploitaient de brillante façon la puissance de la grosse cylindrée incluant une révolution relativement basse à vitesse constante mais qui remontait rapidement à son plein régime en accélération…Bref un très beau feeling, qui se retrouvait d’ailleurs sur tous les deux cylindres 800 de la gamme…  
 
Un véritable plaisir à conduire…!!

Coup de cœur Yamaha 2014 
 
Une toute première dans le monde de la motoneige, une collaboration entre les manufacturiers… Qui aurait pu le prédire  il n’y a même pas une année? 
 
 
Le passé nous a plutôt démontré une forte compétition où chaque compagnie ne se gênait pas pour écorcher son rival au passage lors de la présentation de ses propres produits. Et bien 2014 nous a apporté une mentalité tout à fait différente. Cette collaboration entre Arctic Cat et Yamaha introduit une façon de penser très constructive de la part des deux parties, tout en gardant à chacun leur grain de sel…
  
On le sait, depuis des années les motoneigistes réclamaient un nouveau châssis chez Yamaha. Issu de cette collaboration, le châssis Procross maintenant appelé SRV fait partis de la famille Yamaha!!!
 
La combinaison avec le Genesis 3 cylindres de 1049 cc, est intéressante et remplie de potentiel… La version la plus captivante était la SRViper L-TX Deluxe avec suspension dual shockMC SR 137.
 
 
Elle était munie d’amortisseurs à gaz sous haute pression et les amortisseurs avants acceptaient des ressorts à boudin. Je ne suis pas un fervent des amortisseurs à air pour faire de la randonnée de sentier car je les trouve trop progressifs, limitant les ajustements.Je préfère les versions SR Viper Deluxe, vraiment confortables et stables en sentier qui apportent des skis collés au sol et une belle douceur dans les petites bosses. Enfin diront certains… 

Côté performance, la calibration d’embrayage était progressive et rendait une belle  justice au moteur 4 temps, mais manquait un peu de raffinement sur certains modèles. 
 
À la suite de quelques ajustements, on devrait trouver un très bon compromis entre confort et performance!
Polaris 2022 – Plus de puissance et de contrôle en hors piste