L’usine BRP n’a pas dit son dernier mot

Liste des hôteliers

Le lac Bowker alimente en eau potable Valcourt, où se trouve une usine Bombardier produits récréatifs (BRP), leader mondial de la motomarine.

Cette embarcation pourrait être bannie sur ce plan d’eau maintenant que le gouvernement fédéral a ouvert la porte à l’interdiction sélective.

BRP a déjà son lot de défis avec des accès de plus en plus restreints pour les adeptes de VTT et de motoneige. La multinationale se croyait à l’abri avec ses motomarines, mais une lettre officielle du ministre des Transports, Lawrence Cannon, indique qu’il est maintenant possible d’interdire sélectivement certaines embarcations.

L’Association des riverains du lac Bowker souhaite faire bannir les wakeboats et les motomarines sur ce cours d’eau. Pour le géant de la motomarine BRP, il importe de préserver l’accès aux lacs: « C’est toujours important que les clients soient bien servis et puissent les utiliser. Impact ? Oui ! Gros impact? Il faut analyser ce que ça veut dire », affirme Pierre Pichette, porte-parole de BRP.

Alain Gagné, directeur général d’Évasion hors piste, vend des motomarines depuis 1988. « Les ventes ont plus que doublé dans la motomarine », dit-il. Selon M. Gagné, BRP a fait ses devoirs en mettant au point une nouvelle génération de motomarines.

BRP, le seul fabricant de ce genre d’embarcations au Canada, va analyser le changement de cap du gouvernement fédéral avant de poser des gestes, mais il est clair que la multinationale va réagir.

L’usine BRP de Valcourt emploie 2 700 personnes.

Réf.: https://radio-canada.ca/regions/estrie/2006/08/30/003-usine-BRP-interdiction.shtml

Auberge du Draveur - Motoneige