Moins de victimes lors d’avalanche chez les motoneigistes

Liste des hôteliers

Le nombre de morts à la suite d’une avalanche n’a jamais été aussi bas depuis 1984, selon le Centre canadien des avalanches (CAC).

Cinq personnes sont mortes entre le 1er octobre 2012 et le 30 septembre 2013, contre 29 en 2003 et 26 en 2009.

La plupart des avalanches mortelles ont lieu dans l’Ouest canadien.

Cette baisse de la mortalité est le résultat des messages de prévention et de sensibilisation, estime Mary Clayton, de la CAC.

Selon elle, les gens, comme les motoneigistes, qui sont susceptibles d’être confrontés à des avalanches sont mieux informés et ont assimilé les connaissances nécessaires pour limiter les risques.

La CAC a même mis en place des partenariats avec les associations de motoneigistes qui ont répondu très positivement et se sont attaqués à l’éducation de leurs membres.

Albi Sole, qui coordonne un programme public sur les avalanches pour le centre de plein air de l’Université de Calgary, se dit impressionné par les «immenses changements de comportements». Il y a cinq ans, certains motoneigistes se seraient exposés au risque de se retrouver sous une avalanche, selon lui, alors qu’aujourd’hui, ils y renonceraient.

 

Concours Gagnez un voyage de 4 jours en motoneige
Auberge du Draveur - Motoneige