Mon expérience avec la Polaris Pro-RMK 155 2016

Mon expérience avec la Polaris Pro-RMK 155 2016

Lors de la présentation par Polaris de sa toute nouvelle plateforme Axys, nous avons eu la chance de pouvoir en faire l'essai sur les motoneiges Rush et Switchback. Je me souviens très bien de l'immense plaisir que j'ai eu de découvrir une plate-forme qui répond aussi bien en sentier! Avec le succès qu'a connu  ce tout nouveau châssis dès sa première année sur le marché, il ne fût pas étonnant de voir les motoneiges de montagne en hériter. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Polaris, lors de la saison 2016 a mandaté notre équipe afin de faire l’essai de la nouvelle 800 Pro RMK 155 

Motoneige Polaris Pro-RMK 155 2016

Il faut dire que j’ai fait l’erreur d’aborder le châssis Axys comme le Pro-Ride, ce qui m’a vraiment laissé sur mon appétit au tout début. J’ai dû me ressaisir, faire les ajustements nécessaires à la motoneige, vider ma tête et repartir. C’est à ce moment précis où j’ai compris tout ce que je pourrais faire au cours de la saison avec la Polaris 800 Pro RMK 155. En effet, Polaris a beaucoup travaillé sur la prévisibilité de ses motoneiges de montagne, ce qui rend la conduite en hors-piste beaucoup plus fluide et douce, sans compter qu’on a besoin de beaucoup moins d’effort afin de faire nos manœuvres.

Avec une nouvelle position de conduite sur la Pro RMK, on remarque tout de suite que nous sommes plus hauts de terre. Je crois que le plus gros changement par rapport à cela se trouve au niveau du « side-hill ». En effet, la version 2016 du Pro RMK permet non seulement de piloter avec une meilleure précision, mais aussi de sauter d’un côté à l’autre du siège beaucoup plus facilement.

Motoneige Polaris Pro-RMK 155 2016

En sentiers, on retrouve bon confort si on tient compte du type de véhicule. Cette motoneige était équipé d'un guidon de hauteur « moyenne », ce qui était le parfait compromis dans le cadre de notre essai, puisque nous devions faire du sentier avant de nous rendre dans des « trous à neige ». De plus, durant plusieurs semaines, nous avons dû nous contenter des sentiers à cause de l’absence de neige.

Ayant piloté un moteur 600cc la saison précédente, je n’ai pu qu’apprécier les 160 chevaux du 800 Cleanfire de Polaris. Rappelons qu’en intégrant la plate-forme Axys à la gamme de montagne, le poids de la motoneige se trouve maintenant à 408lbs comparé à 417lbs pour la version 2015. Avec un rapport puissance/poids encore meilleur, Polaris a levé la barre une autre fois dans le monde de la montagne. Que ce soit au niveau de l’accélération ou des reprises (tant dans la neige qu’en sentier), j’ai toujours été satisfait de la nervosité du moteur. D’ailleurs, le moteur a toujours la petite « coche » nous permettant de nous sortir d’une situation précaire.

Motoneige Polaris Pro-RMK 155 2016

Une belle surprise sur notre motoneige d’essai cette année était la présence des amortisseurs Walker Evans à ajustements rapides. En effet, avant de se partir en sentiers, on peut ajuster nos suspensions en quelques secondes afin d’avoir un meilleur confort. Il ne suffit que de tourner le bouton! Puis, une fois arrivé dans notre « spot », il suffit de réajuster nos suspensions afin d’obtenir le maximum des suspensions. De plus, ce fût une belle surprise en sentiers de voir que la suspension absorbait bien les bosses, en gardant en tête que nous conduisons une motoneige de montagne.

C’est une chenille de 155po de long munie de crampons de 2.6po qui se cache sous notre motoneige d’essai. Les reprises dans la neige profonde étaient incroyables! Même lorsque la chenille n’était pas complètement sur la neige, elle répondait bien. Et ça c’est sans parler de la combinaison avec le moteur qui permet de faire des « wheelie » sur mesure!

Motoneige Polaris Pro-RMK 155 2016

Tout comme chaque modèle équipé du châssis Axys, notre motoneige d’essai était équipé du nouvel écran à affichage numérique de Polaris. Il présente plusieurs aspects intéressants, dont les informations du moteur, la vitesse, le RPM, il est pour le moins complet. Je crois définitivement que l’option GPS va sauver bien des explorateurs de l’arrière-pays de se perdre en montagne.

Je garde de très bons souvenirs de cet essai. L’ajout du châssis Axys sur les motoneiges de montagne a définitivement été pris en compte lors de sa conception. Il m’a fallu laisser de côté mes repères antérieurs de Polaris afin de laisser place au 800 Pro RMK 2016 et de son centre de gravité plus élevé. Une fois cela fait, le plaisir arrive! Pour une motoneige qui en est à sa première année de production, elle est très équilibrée. De plus, même avec une chenille de 155po de long, il est possible de circuler aisément en sentier que ce soit ou non pour se rendre dans notre coin enneigé préféré. 

Motoneige Polaris Pro-RMK 155 2016

J'aimerais remercier Polaris Industries pour sa confiance renouvelée ainsi que le Garage Yvan Thibault d'Amqui pour la qualité de son service. 

Auberge du Draveur - Motoneige