Motoneige au Kamouraska : la saison peut enfin commencer

Motoneige au Kamouraska : la saison peut enfin commencer

LA POCATIÈRE – Pluie, temps doux et forts vents ont gâché le début de la saison de motoneige au Kamouraska. Heureusement, la neige des derniers jours et le froid à venir permettront de rétablir l'ordre naturel des choses.

« La météo a joué contre nous. Le fond de terrain a mis du temps à geler », de déclarer Steve Dubé, président du Club Hiboux. En général, la saison de motoneige débute le 15 décembre, partout au Québec. Dans les faits, la situation est souvent différente. « On finit quand même par en faire au moins une fois avant Noël, mais c'est rare les années où on a assez de neige pour débuter le 15, exactement. Cette année, c'est encore plus exceptionnel, on est au moins trois semaines en retard », s’exclamait-il. Dans tous les cas, la saison du Club Hiboux peut s'étirer jusqu'au 20 mars. « Dès que les sucres commencent, comme on passe parfois sur des érablières, ça devient plus compliquer, donc on arrête. »

La semaine dernière, les planètes étaient bien alignées pour débuter la saison, l'ensemble des sentiers étant en bon état. La pluie, les forts vents et les températures douces connues dans la nuit du 10 au 11 janvier sont venus gâcher la sauce. « On a été obligé de refermer les sentiers », d'indiquer Steve Dubé. Heureusement, la neige du 13 janvier aura permis de relancer la saison. « On a ramassé les arbres qui étaient tombés dimanche dernier, on a gratté suite à la neige de mercredi et là tous les sentiers sont en excellentes conditions. S'il ne tombe pas de pluie, on devrait être correct », ajoutait-il.

Membership en hausse

Malgré une saison plus tardive, le membership du Club Hiboux se porte plutôt bien. « Ce qui aide beaucoup, c'est la prévente qu'on effectue jusqu'au début décembre. Les gens économisent de l'argent de cette façon-là et on observe une hausse du membership », de mentionner Steve Dubé. De plus, les jeunes seraient de plus en plus nombreux à se procurer leur carte de membre. « Depuis deux ou trois ans, il y a de la relève dans le Club. Même si les jeunes préfèrent souvent faire du hors-piste, ils achètent leur carte de membre quand même, car nos sentiers les mènent là où ils veulent aller », partageait-il. Toutefois, certains utilisateurs ne sont toujours pas « en règle ». « La nuit ça arrive que des gens qui n'ont pas leur carte s'aventurent sur nos sentiers. Mais on n'a pas de patrouilleurs à ce moment-là. On n'y peut rien. Par contre, le jour, quand on fait des vérifications, 99 % de ceux qui font de la motoneige sont en règle. »

Nouveauté : le casque CKX Contact

Situé à la porte d'entrée du Bas-Saint-Laurent, le Club Hiboux entretient 132 km de sentiers entre Saint-Onésime et Mont-Carmel, jusqu'aux portes de Saint-Pascal. Depuis quelques années, le nombre d'activités organisées au cours de la saison froide a particulièrement augmenté, question d'assurer le bon financement du Club. La prochaine, la parade aux flambeaux, au départ de l'aréna de La Pocatière jusqu'au chalet du Club Hiboux, aura lieu le  samedi 6 février prochain.

Les Motoneiges Géro